Nullius In Verba
  • Accrochez-vous : le Nokia N900 arrive

    Posté le 31 août 2009

    Nokia N900 - claviernokia_N900

    Nokia a officialisé son N900 en donnant quelques détails croustillants, seulement quelques jours avant le Nokia World 09 qui se déroulera les 2 et 3 septembre à Stuttgart (Allemagne). Le N900 se situe dans la catégorie des MID (Mobile Internet Device) ou Périphérique Internet Mobile avec comme grande nouveauté, une fonction de téléphonie (support EDGE/WCDMA/GPRS)

    Le Nokia N900 est équipé de Maemo 5, un système d’exploitation multitâches basé sur le noyau Linux qui procure une expérience plus proche de l’expérience PC.

    « Ce que nous avons avec Maemo est quelque chose qui fusionne la puissance d’un ordinateur, d’internet et d’un téléphone mobile » (Anssi Vanjoki – Executive Vice President of Markets / Nokia)

    Démonstration du N900

    Interface utilisateur de Maemo 5 en action

    Caractéristiques techniques :

    // MATERIEL
    – Processeur : ARM Cortex-A8 @ 600 Mhz
    – Mémoire vive : 1 Go
    – Accélération graphique OpenGL ES 2.0
    – GPS/A-GPS
    – Transmetteur FM
    – Stockage : 32 Go (extensible à 48 Go via carte Micro SD)
    – Clavier Qwerty coulissant
    – Ecran tactile 3,5″ avec une résolution de 800×480
    – Appareil Photo 5 MP avec objectif Carl Zeiss et flash dual-LED
    – Dimensions : 110.9 x 59.8 x 18 mm

    // LOGICIELS
    – Navigateur Mozilla
    – Support de Adobe Flash 9.4

    // CONNECTIVITE
    – EDGE/WCDMA/GPRS
    – Wi-Fi
    – Bluetooth 2.1
    – Sortie TV

    Prix : 500 EUR (712 $)
    Disponibilité : Octobre 2009

    Source : Nokia.com

  • Mac OS X 10.6 – Snow Leopard

    Posté le 30 août 2009

    Mac OS X 10.6 - Snow Leopard

    Le nouveau système d’exploitation d’Apple, successeur de Leopard, est enfin arrivé (depuis vendredi). Lors de la Keynote d’Apple un lancement avait été annoncé pour le mois de septembre mais la date a été avancée pour notre plus grand plaisir.

    Moins cher, plus léger, plus rapide, plus efficace : voilà ce qu’il faut retenir de Mac OS X 10.6

    Mac OS X 10.6, surnommé Snow Leopard coûte seulement 29 EUR.
    Les sorties successives de Mac OS X ont sans cesse amélioré les performances des Macs mais sans demander des configurations matérielles plus puissantes. Snow Leopard tourne parfaitement et permet d’améliorer les performances de machines qui ne sont pas récentes : on est loin, très loin du monde de Windows qui demande toujours plus de puissance. En plus de ça, Snow Leopard est plus léger que Leopard. Il prend moins de place sur votre disque dur.

    Important, Snow Leopard est entièrement 64 bits : il accepte donc jusqu’à 16,8 millions de Go de RAM (4 Go maximum pour un système 32 bits). Il ne fonctionne que sur des systèmes Intel (il ne fonctionne pas sur des Macs PowerPC) et tire beaucoup mieux partie des processeurs multi-cores.

    Une des nouveautés étonnante, connaissant la réputation de Mac OS X, est la présence d’un logiciel anti-malware (logiciels malveillants). Cet anti-malware vous alertera si une activité suspecte est détectée dans Safari, Mail ou iChat. Il vous sera également suggéré de mettre certains des fichiers suspectés à la Corbeille.

    Configuration requise :
    Processeur Intel
    1 Go de RAM
    5 Go d’espace disque

    Pour tous les détails, rendez-vous sur le site officiel d’Apple

  • Helios – économiseur d’écran pour Mac OS X

    Posté le 29 août 2009

    Economiseur d'écran Helios pour Mac OS XEconomiseur d'écran Helios pour Mac OS X

    Helios met en scène des amas de matière qui émettent et absorbent des particules multicolores

    Helios - Interface

    Télécharger Helios

  • La singularité technologique

    Posté le 21 août 2009

    La singularité technologique

    La singularité technologique est un point théorique dans le futur qui se situe durant une période de changement accéléré, quelques temps après la création d’une super-intelligence.

    En 1965, I. J Good a été le premier à écrire à propos d’une « explosion de l’intelligence », suggérant que si des machines arrivaient à dépasser l’intellect humain ne serait-ce que légèrement, elles pourraient améliorer leur propre conception par des manières non prévues par leurs concepteurs et ainsi devenir par elles-mêmes beaucoup plus intelligentes. Les premières améliorations pourraient être très modestes, mais au fur et à mesure que les machines deviendront plus intelligente, elles deviendront encore meilleures à devenir plus intelligente, ce qui pourrait conduire à un accroissement très soudain et exponentiel de l’intelligence.

    En 1993, Vernor Vinge a appelé cet évènement « la Singularité » en faisant l’analogie avec l’effondrement des lois de la physique près d’une singularité gravitationnelle (trou noir) et le changement radical dans la société qui se produirait juste après l’explosion de l’intelligence. Dans les années 1990, Vinge popularisa le concept dans des conférences, des essais et dans des livres de science fiction.

    Lire la suite de cette entrée »

  • The Uncanny Valley : la vallée de l’inquiétante étrangeté

    Posté le 20 août 2009

    L’hypothèse connue sous le nom de « Uncanny Valley » (la vallée de l’inquiétante étrangeté) stipule que quand des robots et d’autres facsimilés d’êtres humains ressemblent et agissent presque comme de vrais humains, cela entraîne une réponse de révulsion parmi les observateurs humains. La « vallée » en question est un plongeon dans le gouffre d’un graphique qui décrit les réactions humaines en fonction de la ressemblance des robots aux êtres humains.
    The Uncanny Valley - La vallée de l'inquiétante étrangeté

    « The Uncanny Valley » a été introduit par le roboticien japonais Masahiro Mori en 1970, et a été relié au concept de « l’inquiétante étrangeté » de Ernst Jentsch, identifié dans son essai de 1906 « On the Psychology of the uncanny ». Dans cet essai, Jentsch définit cette inquiétante étrangeté comme le doute qui fait se demander si un être apparemment animé est vraiment vivant; ou inversement, si un objet inanimé est en fait vivant »

    Jentsch identifie l’écrivain Allemand Hoffmann comme étant un écrivain utilisant des effets d’inquiétante étrangetée dans son oeuvre, particulièrement dans Der Sandmann (L’homme au sable) qui met en scène une poupée appelée Olympia. Ce concept d’inquiétante étrangeté a été précisé et développé par Sigmund Freud dans un essai de 1919 intitulé « Das Unheimliche » (The Uncanny ou l’inhospitalier, l’étrange, le surnaturel..) où il s’appuie également sur l’oeuvre de Hoffman.

    HYPOTHESE

    L’hypothèse de Mori stipule que plus un robot ressemble à un être vivant dans son apparence et sa manière de bouger, plus la réponse émotionnelle d’un être humain vis à vis de ce robot deviendra positive et empathique… jusqu’à ce qu’un certain point ne soit atteint, point au-delà duquel la réponse devient rapidement une violente répulsion. C’est ce point qui est appelé « The Uncanny Valley ».

    Un problème similaire existe pour les personnages 3D générés par ordinateur.

    Cependant, l’apparence et la façon de se mouvoir devenant de moins en moins distinguable de celle d’un être humain, la réponse émotionnelle redevient positive et se rapproche des niveaux d’empathie d’humain à humain.

    Traduction d’après en.wikipedia.org