Nullius In Verba
  • Solar Dynamics Observatory : des vidéos et images époustouflantes du Soleil

    Posté le 23 avril 2010

    Le dernier télescope spatial de la NASA, le Solar Dynamics Observatory nous a livré des images sans précédent de notre Soleil.

    Le télescope a été lancé le 11 février dernier et les premières images ont été mise à disposition par la NASA le 21 avril.

    « Ces premières images montrent un soleil dynamique que je n’ai jamais vu en plus de 40 ans de recherche » a déclaré Richard Fishier, directeur de la division Heliophysique à la NASA. « SDO va changer notre compréhension du Soleil et de ses processus qui affectent nos vies et notre société. Cette mission aura un énorme impact sur la science, similaire à celui du télescope Hubble sur l’astrophysique moderne »

    La dynamique interne du Soleil a fait l’objet d’un vif intérêt au cours des dernières années car la croissance et décroissance de l’activité solaire n’a pas suivi les cycles passés comme prévu. Le minimum solaire de 2008 s’est étendu en 2009, soulevant des questions à propos de notre compréhension de la dynamique interne très complexe qui est à l’origine des tâches solaires, des éruptions solaires et des éjections de masse coronale.

    Parce que les tempêtes solaires peuvent perturber les technologies humaines, il est important de savoir quand il faut nous attendre à ce genre d’évènements qui peuvent affecter sérieusement le réseau électrique par exemple.

    Le SDO enverra chaque jour 1,5 Teraoctets de données vers la Terre. Les scientifiquent pensent que cela permettra de résoudre des questions de longue date à propos du fonctionnement du champ magnétique solaire.

    La NASA a publié quelques images haute-résolution et des vidéos sur Flickr. Sur la vidéo ci-dessus vous pouvez voir une proéminence solaire, une éruption qui a eu lieu le 30 mars dernier. Ci-dessous on peut voit l’image dans l’extrême ultraviolet du spectre. Le rouge représente des températures relativement fraîches d’environ 100 000°F (55 600°C) tandis que le bleu et le vert représentent les régions les plus chaudes de plus de 1,8 millions de °F (1 million de °C)

    Traduction d’après Wired.com

    Laisser une réponse