Nullius In Verba
  • Un Univers sans fin : au-dela du Big Bang

    Posté le 16 mai 2010

    Les théoriciens des cordes Neil Turok (Université de Cambridge) et Paul Steinhardt (Princeton) pensent que le cosmos dans lequel nous vivons a été créé par une collision cyclique de mille milliards d’années entre 2 univers qui ont été attirés l’un vers l’autre par une fuite de gravitation de l’un des univers.

    Dans leur vision, l’univers subissant une inflation a été remplacé par un univers déjà vaste, plat et uniforme avec l’énergie noire comme un effet de la fuite constante de la gravitation de l’autre univers sur le notre et entrainant son accélération.

    Selon cette théorie, le Big Bang n’était pas le commencement du temps mais un pont provenant d’un passé comprenant des cycles d’une évolution qui se répète sans cesse. Chaque cycle est accompagné d’une création de matière, de la formation de galaxies, d’étoiles et de planètes.

    Turok et Steinhardt ont été inspirés par une conférence donnée par Burt Ovrut qui a imaginé des univers comme le notre, séparés par un minuscule fossé mesurant de 10 à 32 mètres. Il n’y aurait aucune communication entre les 2 univers à l’exception de la force gravitationnelle de notre univers jumeau qui pourrait traverser ce fossé.

    La théorie de Orvut pourrait expliquer les effets de la matière noire où des zones de l’univers sont plus lourdes que ce qu’elles devraient être compte tenu de ce qu’elles contiennent comme matière classique.

    Les prédictions de ce modèle sont en accord avec les données cosmologiques actuelles mais il y a des différences intéressantes avec les prédictions du modèle de l’inflation.

    Via The Daily Galaxy

    Source : Endless Universe
    Acheter le livre Endless Universe sur Amazon


    1 Trackbacks / Pingbacks

    Laisser une réponse