Nullius In Verba
  • La nanotechnologie

    Posté le 6 août 2010

    La nanotechnologie est une science multidisciplinaire qui a pour but d’étudier la manière dont nous pouvons manipuler la matière au niveau moléculaire et atomique. Pour faire cela nous devons travailler à l’échelle nanométrique — une échelle si petite que nous ne pouvons pas voir ce qui s’y passe avec un microscope optique.

    Un nanomètre c’est un milliardième de mètre. Les atomes sont encore plus petits : il est encore difficile de quantifier la taille d’un atome car ils n’ont pas de forme particulière, mais en général un atome mesure environ 1/10e de nanomètre.

    Pour vous faire une idée :
    – Une tête d’épingle = 1 000 000 de nanomètres (1 millimètre)
    – Un cellule sanguine = 2500 nanomètres (2,5 micromètres)
    – Un nanotube de carbone = de 1 à 10 nanomètres de diamètre et plusieurs micromètres de largeur

    L’échelle nanométrique est l’échelle des molécules. En manipulant les molécules nous pouvons créer toutes sortes de matériaux aux propriétés très intéressantes.

    Les nanotubes de carbone par exemple sont 100 fois plus résistants que l’acier et 6x plus légers. Leur conductivité électrique et thermique est très élevée.

    Les propriétés des matériaux ne sont pas les mêmes à l’échelle nanométrique qu’aux échelles plus grandes. Des chercheurs du US Department of Energy ont découvert en 2005 que l’or brille différemment à l’échelle nanométrique. Ils ont également remarqué que les propriétés de magnétisme, d’électricité et de température des matériaux sont complètement différentes à cette échelle.

    Le saviez-vous ?

    – Le préfix « nano » vient du grec « nanos » qui signifie « nain »

    – La premier à avoir utilisé le terme « nanotechnologie » est Norio Taniguchi, en 1974.

    – Une buckyball (Buckminsterfullerène) est une molécule de carbone (C60). Les buckyballs sont aussi appelées « fullerènes »
    C60 fut nommé buckminsterfullerène en l’honneur de Richard Buckminster Fuller, un architecte renommé qui popularisa le dôme géodésique.

    – Lors d’une conférence de l’American Physical Society à Caltech le 29 décembre 1959, le physicien Richard Feynman a prononcé un discours (There’s Plenty of Room at the bottom) dans lequel il envisageait la possibilité de manipuler les atomes individuellement.

    Webographie :  Howstuffworks, Wikipedia, Nanowerk

    Laisser une réponse