Nullius In Verba
  • La Théorie du Big Bang

    Posté le 7 septembre 2010

    Le Big Bang est une théorie largement acceptée de l’origine et de l’évolution de notre Univers. Elle postule que, il y a 13,7 milliards d’années, l’Univers était extrêmement dense et chaud pour ensuite se refroidir progressivement suite à son expansion.

    Aujourd’hui, nous pouvons voir les vestiges de cette matière qui était autrefois dense et très chaude : il s’agit du fond diffus cosmologique, un rayonnement fossile qui imprègne l’Univers tout entier et qui est visible par les détecteurs de micro-ondes.

    Les fondations du modèle du Big Bang

    La théorie du Big Bang repose sur 2 piliers théoriques : la relativité générale et le principe cosmologique.

    La Relativité générale
    La première idée clé date de 1916 lorsque Einstein a publié sa Théorie de la relativité générale qu’il proposa comme une nouvelle théorie de la gravitation. Sa théorie généralise celle de Isaac Newton (1680) : elle est censée être valable pour les corps en mouvement aussi bien que pour les corps au repos. La gravitation de Newton n’est valable que pour les corps au repos ou se déplaçant très lentement en comparaison de la vitesse de la lumière. Un concept clé de la relativité générale est que la gravitation n’est plus décrite par un champ gravitationnel mais est supposé être une distorsion de l’Espace et du temps. « La matière dit à l’Espace comment se courber et l’Espace dit à la matière comment bouger ». A l’origine, la théorie a pu expliquer les particularités de l’orbite de Mercure et la courbure des rayons du Soleil qui n’avaient pas pu être expliqués par la théorie de gravitation de Isaac Newton.

    Le Principe Cosmologique
    Après l’introduction de la théorie de la relativité générale, un certain nombre de scientifiques, dont Einstein, ont essayé d’appliquer la nouvelle dynamique gravitationnelle à l’Univers dans son ensemble. A l’époque, il était nécessaire d’émettre des hypothèses sur la manière dont la matière était distribuée dans l’Univers. L’hypothèse la plus simple est que si vous regardez l’Univers avec une vision assez faible, il aura l’air identique partout et dans toutes les directions. Autrement dit, la matière dans l’Univers est homogène et isotrope en moyenne sur de grandes échelles. On appelle cela le Principe Cosmologique. Cette hypothèse est testée en permanence alors que nous observons la distribution des galaxies sur des échelles encore plus grandes.

    Source : NASA


    2 Trackbacks / Pingbacks

    Laisser une réponse