Nullius In Verba
  • Le fond diffus cosmologique

    Posté le 16 septembre 2010

    La théorie du Big Bang prédit que l’Univers primordial était très chaud et que en s’élargissant, les gaz qu’il contenait se refroidissaient. L’Univers devrait donc être rempli d’un rayonnement : la chaleur restante laissée par le Big Bang, appelée le fond diffus cosmologique. Il s’agit d’un rayonnement micro-onde (Cosmic Microwave Background Radiation).

    La découverte du fond diffus cosmologique

    L’existence de la radiation CMB a d’abord été prédite par Ralph Alpher, Robert Herman, et George Gamow en 1948, dans le cadre de leur travail sur la nucléo-synthèse du Big Bang. Il a d’abord été observé par inadvertance en 1965 par Arno Penzias et Robert Wilson aux Laboratoires Bell à Murray Hill (Etats-Unis, New Jersey). La radiation agissait comme une source de bruit excessif sur un récepteur radio qu’ils fabriquaient. Par coincidence, des chercheurs à l’Université proche de Princeton, menés par Robert Dicke et incluant Dave Wilkinson de l’équipe scientifique de WMAP, mettaient au point une expérience pour détecter le fond diffus cosmologique (CMB). Quand ils ont entendu parler des résultats des laboratoires Bell ils ont immédiatement réalisé que le CMB venait d’être détecté. Ce résultat a été présenté sous la forme de 2 papiers dans l’Astrophysical Journal (vol 142 de 1965) : un de Penzias et Wilson détaillant les observations, et un de Dicke, Peebles, Roll et Wilkinson donnant leur interprétation cosmologique. Pour cette découverte, Penzias et Wilson se sont partagés le prix Nobel de Physique 1978.

    Lire la suite de cette entrée »

  • La chanson des éléments

    Posté le 15 septembre 2010

    « The Elements » (1959) est une chanson interprétée par l’humoriste Tom Lehrer. Il récite le nom de tous les éléments connus à l’époque, jusqu’au numéro 102, le nobelium. Cette chanson est chantée sur l’air du « Major General » de l’opéra comique « The Pirates of Penzance ».

    Lire la suite de cette entrée »

  • Tableau périodique des éléments

    Posté le 14 septembre 2010

    J’ai téléchargé le document sous Licence Creative Commons du site Science.gouv.fr. C’était un document .pdf que j’ai sauvegardé en .jpg. Je l’ai ensuite uploadé sur mon serveur pour ensuite soumettre l’adresse à Zoom.it, le service de Microsoft qui permet de visionner des images de très haute résolution.

    Cliquez sur l’image pour voir le résultat (zoomable).

  • La formation des éléments

    Posté le 14 septembre 2010

    Nucléosynthèse dans l’Univers primordial

    Le terme nucléosynthèse se réfère au processus de formation d’éléments lourds à partir d’éléments légers.

    La théorie du Big Bang prédit que l’Univers était extrêmement chaud à ses débuts. Une seconde après le Big Bang, la température de l’Univers était de 10 milliards de degrés environ et était remplit d’une mer de neutrons, protons, électrons, anti-électrons (positrons), photons et neutrinos. Avec le refroidissement de l’Univers, les neutrons se sont décomposés en protons et électrons, ou bien, se sont combinés avec des protons pour créer du deutérium, un isotope de l’hydrogène.

    Des atomes sont des isotopes s’ils ont le même nombre de protons (ce qui définit un élément) mais un nombre de neutrons différents dans leur noyau. Cela change leur masse atomique, produisant ainsi une « variété » d’un élément.

    Pendant les 3 premières minutes de l’Univers, la plupart du deutérium s’est transformé en hélium. Des quantités infimes de lithium ont également été produites à ce moment. Ce processus formation d’éléments légers au début de l’Univers est appelé nucléosynthèse du Big Bang.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Publication de la Relativité Générale : 1915 ou 1916 ?

    Posté le 12 septembre 2010

    Quand on fait des recherches sur Google, les résultats donnent quasiment toujours un léger avantage à la date de 1915. Sauf sur le site de la NASA où il y a beaucoup plus de résultats en faveur de 1916.

    La biographie de Albert Einstein sur le site officiel du Prix Nobel indique 1916.

    Le site des archives de Albert Einstein confirme l’année de publication. J’ai trouvé la date exacte de publication sur le site de l’Université de Princeton et la date de soumission sur le site de l’AAAS (American Association for the Advancement of Science).

    Einstein a achevé la théorie de la relativité générale en 1915. Il a soumis son premier exposé le 25 novembre 1915. Le document a été publié le 20 mars 1916 dans la revue scientifique Annalen Der Physik (n°49).


    Die Grundlage der allgemeinen Relativitätstheorie

    Lire la suite de cette entrée »