Nullius In Verba
  • La découverte de récepteurs du goût dans les poumons va permettre un meilleur traitement de l’asthme

    Posté le 30 octobre 2010

    Les chercheurs ont été surpris de trouver des récepteurs de goût dans les poumons. Cette découverte était tellement inattendue qu’ils se sont montrés plutôt sceptiques au départ.

    Ces récepteurs ne sentent que le goût amer. Ils sont identiques à ceux situés sur la langue mais contrairement à ces derniers ne sont pas regroupés dans des papilles.

    Les voies respiratoires d’humains et de souris ont été exposées à différents composés amers pour en mesurer les effets.

    Beaucoup de composés toxiques sont amers. Les chercheurs s’attendaient donc à ce que le muscle pulmonaire se crispe et se contracte pour contraindre la personne ou l’animal à s’éloigner de tout ce qui pouvait être amer et peut-être toxique. Mais, 2e surprise, les composés amers relaxaient et ouvraient les voies respiratoires mieux que n’importe quel médicament contre l’asthme.

    Les chercheurs vont continuer à étudier le rôle des récepteurs. Ce travail représente une avancée importante pour la mise au point de médicaments de traitement de l’asthme ou des bronchites chroniques.

    Vous pouvez trouver cette étude dans le journal Nature Medicine

    Via Scientific American

    Laisser une réponse