Nullius In Verba
  • Survol de la comète Hartley 2 par Deep Impact

    Posté le 4 novembre 2010

    Le 2 novembre, dans le cadre de la mission EPOXI, la trajectoire de la sonde Deep Impact a été affinée pour permettre un survol de la comète Hartley 2 le 4 novembre. La sonde a allumé ses moteurs pendant 6,8 secondes pour changer sa vélocité de 1,4 mètres par seconde.

    « J’ai travaillé sur le survol de la comète Wild 2 par Stardust et le rendez-vous de Deep Impact avec la comète Tempel 1 et je n’ai jamais vu une comète voleter comme ça dans le ciel » déclare le navigateur de mission Shyam Bhaskaran du Jet Propulsion Laboratory de la NASA. « Nous avions besoin d’effectuer cet allumage des moteurs pour re-localiser la sonde pour le survol à 700 Km de distance »

    La comète Hartley 2 est difficile à repérer parce que c’est une comète très active.

    « Hartley 2 fait 1/7e de la taille de la comète Tempel 1 mais rejette presque la même quantité de matière dans l’espace » (Mike A’Hearn, Chercheur principal EPOXI, Université du Maryland). Ces jets peuvent agir comme des propulseurs et entrainer de petits changements de l’orbite de la comète autour du Soleil »

    Le survol d’aujourd’hui marquera la 5e fois qu’une sonde passe suffisamment près d’une comète pour photographier son noyau.

    Suivez le survol en direct

    La mission EPOXI utilise la sonde Deep Impact pour explorer différentes cibles célestes. C’est une prolongation de la mission de Deep Impact après son survol de Tempel 1. Le nom EPOXI est une combination des 2 composants principaux de cette mission étendue : Extrasolar Planet Observations and Characterization (EPOCh) et de Deep Impact Extended Investigation (DIXI).

    Le JPL, une division de Caltech (California Institure of Technology) à Pasadena, gère la mission EPOXI pour la NASA.

    Plus d’informations sur http://www.nasa.gov/epoxi et http://epoxi.umd.edu

    Laisser une réponse