Nullius In Verba
  • Pourquoi est-ce que les balles de golf comportent des alvéoles ?

    Posté le 30 janvier 2011

    Au début, les balles de golf étaient lisses mais les golfeurs ont rapidement remarqué que des imperfections telles que des entailles et des bosses semblaient faire voler les balles plus loin.

    Ce phénomène a finalement été étudié, probablement par un aérodynamicien, et l’on a découvert que ces imperfections agissaient comme des « turbulateurs » pour la balle. Ces turbulateurs, comme leur nom le suggère, créent des turbulences dans la couche d’air entourant la balle. Cette couche de turbulence peut aider à réduire la résistance de l’air et faire voler la balle plus loin.

    Les fabriquants de balles de golf ont vite eu vent de cette information (excusez le jeu de mot), et c’est pourquoi les balles de golf modernes sont recouvertes de petites alvéoles.

    Via OMG Facts / Crédit image : Wikipedia

  • Tache solaire modélisée par un supercalculateur

    Posté le 29 janvier 2011

    Les scientifiques du National Center for Atmospheric Research ont produit cette simulation en intégrant les données les plus récentes sur un supercalculateur de 76 Teraflops.

    L’image a nécessité près de 2 milliards de points de données pour simuler le magnétisme, la température et d’autres caractéristiques d’une tache solaire. Le phénomène est modélisé jusqu’à une profondeur d’environ 6500 Km.


    10 Mm = 10 000 kilomètres

    Via BoingBoing – Source : DiscoverMagazine

  • Taches et éruptions solaires : ça va être chaud !

    Posté le 29 janvier 2011

    Il reste encore beaucoup à découvrir sur les taches solaires, les éruptions solaires et leurs effet sur le climat.

    Les cycles solaires ont une durée moyenne de 11 ans et le prochain maximum solaire est prévu pour mai 2013. Les chercheurs espèrent en apprendre beaucoup au cours des 2 prochaines années.

    Alors que certains scientifiques sont intéressés par les effets climatiques, ce qui intéresse le plus la plupart des gouvernements ce sont les interférences électromagnétiques causées par le vent solaire qui peut perturber (voire mettre hors service) les réseaux électriques et les satellites. Les pipelines peuvent aussi être affectés via les courants induits qui accélèrent leur corrosion.

    Les éruptions solaires de la surface du Soleil libèrent des quantités massives de particules chargées électriquement qui mettent seulement 2 à 3 jours pour parcourir les 148 millions de kilomètres qui les sépare de la Terre. Ces particules sont la cause du spectacle de couleur offert par les aurores boréales.

    Lire la suite de cette entrée »

  • La différence entre connaître le nom des choses et connaître les choses

    Posté le 27 janvier 2011

    « Vous pouvez connaître le nom d’un oiseau dans tous les langages du monde, mais lorsque vous aurez terminé, vous ne connaîtrez absolument rien à propos de l’oiseau… Alors regardez cet oiseau et voyez ce qu’il fait — C’est ce qui compte. J’ai appris très tôt la différence entre connaître le nom de quelque chose et savoir quelque chose »

    (Richard Feynman, l’un des physiciens les plus influents de la 2ème moitié du XXe siècle)

    Lire la suite de cette entrée »

  • Les scientifiques veulent redéfinir le kilogramme

    Posté le 27 janvier 2011

    Le 24 janvier, la Royal Society de Londres s’est réunit pour discuter de la mise en place d’une nouvelle unité de mesure définie en termes de constantes fondamentales de la nature plutôt que basée sur un objet physique (un artefact).

    Les scientifiques cherchent une solution alternative au morceau de platine utilisé comme étalon du kilogramme. Cet étalon de platine a perdu 50 microgrammes depuis sa fabrication en 1879.

    Depuis plus d’un siècle, toutes les mesures de poids ont été définies par rapport à un morceau de métal siégeant à Paris. Le prototype international du kilogramme a été au coeur du commerce et de l’expérimentation scientifique depuis 1889 mais les experts veulent s’en débarrasser.

    Cet étalon est un cylindre de platine-iridium d’environ 39mm de haut et de 39mm de diamètre qui a été fondu par l’entreprise Johnson Matthey à Hatton Garden en 1879. Il a été ensuite remis au Comité international des poids et mesures de la ville de Sèvres puis poli et ajusté pour être égal en masse au Kilogramme des Archives de France datant de la révolution française. En 1889 il a été adopté par la première conférence générale des poids et mesures comme prototype international du kilogramme.

    Lire la suite de cette entrée »