Nullius In Verba
  • L’accélérateur de particules du Fermilab a 8 mois pour trouver le boson de Higgs

    Posté le 11 janvier 2011

    Le Tevatron du Fermilab, situé à Batavia (Illinois, Etats-Unis), fermera ses portes en septembre 2011. Cet accélérateur de particules a eu une illustre carrière mais la découverte du Boson de Higgs serait la cerise sur le gâteau.

    Les premières collisions de particules du Tevatron se sont produites le 13 octobre 1985. Le 2 mars 1995, il a découvert la plus lourde des particules fondamentales (le quark top). Il a mesuré l’asymétrie matière-antimatière et a fait la mesure la plus précise de la masse du boson W (porteur de la force nucléaire faible)… entre autres.

    Les chercheurs du Fermi National Accelerator Laboratory (Fermilab) voulaient faire fonctionner le Tevatron jusqu’en 2014 pour avoir une chance de détecter le Boson de Higgs (s’il existe) avant le LHC mais le Département de l’Energie des Etats-Unis (DOE) a annoncé ne pas pouvoir apporter les 35 millions de dollars nécessaires. Le Tevatron fermera donc ses portes en Septembre 2011, comme prévu à l’origine.

    Le boson de Higgs est une explication hypothétique de la manière dont les particules acquièrent leur masse. Le Tevatron pourrait découvrir plus facilement le boson de Higgs que notre LHC européen si cette particule avait une masse comprise entre 121 fois et 144 fois la masse du proton (déduite indirectement par des mesures sur les autres particules).

    Le Tevatron fait entrer en collision des protons et des anti-protons, ce qui permet de voir comment une nouvelle particule interagit avec d’autres particules d’une manière qui prouverait que l’on est réellement en présence du boson de Higgs. Le LHC ne peut pas explorer aussi facilement ces connexions parce qu’il utilise des collisions protons-protons.

    Via Science et et Guardian

    Laisser une réponse