Nullius In Verba
  • NanoSail-D : le nanosatellite s’est éjecté spontanément après 6 semaines de retard

    Posté le 20 janvier 2011

    Mise à jour : Un signal a été reçu et NanoSail-D semble fonctionner de manière nominale. Un déploiement de la voile solaire est prévu demain (21 janvier) à 4h du matin (10pm EST le 20 janvier)

    Le nanosatellite NanoSail-D s’est éjecté spontanément hier à partir du microsatellite FASTSAT (Fast Affordable Science and Technology) qui a été lancé le 19 novembre 2010.

    Le 6 décembre 2010, la NASA a déclenché l’éjection de NanoSail-D. L’ouverture de la porte de FASTSAT a été confirmée et les données indiquaient une éjection réussie. Mais après une analyse approfondie, le petit satellite n’a pas été repéré en orbite basse… Il était resté à l’intérieur de FASTSAT.

    Le 19 janvier, 17h30, l’équipe du Marshall Space Flight Center de la NASA a confirmé l’éjection du petit satellite. Après éjection, un compte à rebours de 3 jours se lance. Arrivé à 0, il doit déclencher un système qui fait se déployer sa voile solaire de 30m2.

    Si le déploiement se passe comme prévu le satellite restera en orbite basse entre 70 et 120 jours selon les conditions atmosphériques.

    La NASA a fait appel aux radioamateurs pour l’aider à repérer le signal (fréquence de 437,270 MHz) et vérifier que NanoSail-D est bien fonctionnel. Cette information doit être envoyée via ce formulaire.

    NanoSail D mesure 4″x4″x13″ (10 x 10 x 33 cm)

    Source : Marshall Space Flight Center


    1 Trackbacks / Pingbacks

    Laisser une réponse