Nullius In Verba
  • La différence entre connaître le nom des choses et connaître les choses

    Posté le 27 janvier 2011

    « Vous pouvez connaître le nom d’un oiseau dans tous les langages du monde, mais lorsque vous aurez terminé, vous ne connaîtrez absolument rien à propos de l’oiseau… Alors regardez cet oiseau et voyez ce qu’il fait — C’est ce qui compte. J’ai appris très tôt la différence entre connaître le nom de quelque chose et savoir quelque chose »

    (Richard Feynman, l’un des physiciens les plus influents de la 2ème moitié du XXe siècle)

    Ci-dessous, une transcription traduite de l’histoire que Richard Feynman raconte dans cette vidéo.

    Tous les enfants jouaient dans un champ, et un enfant m’a dit : « Regarde cet oiseau, qu’est-ce que c’est comme oiseau ? » J’ai répondu que je n’avais pas la moindre idée de ce que c’est comme oiseau. Il a dit « C’est un moqueur roux ou quelque chose comme ça. Ton père ne t’as rien appris ? »

    Mais c’était tout le contraire. Mon père m’a appris. En regardant un oiseau il disait « Est-ce que tu sais ce que c’est comme oiseau ? C’est un moqueur roux, mais en portuguais, c’est un [portuguais], en italien un [italien], en chinois c’est un [chinois], et en japonais un [japonais] etc. Si connais le nom de cet oiseau dans tous les langages que tu veux, quand tu en as fini avec tout ça, tu ne sais absolument rien à propos de cet oiseau. Tu sauras seulement comment les humains de différents endroits du monde appellent cet oiseau. Il dit ensuite « Regardons cet oiseau et ce qu’il fait ».

    Il m’a appris comment observer les choses un jour où je jouais avec ce qu’on appelle un « express wagon », un petit wagon, un jouet pour enfant. Il y avait une balle dedans, je me souviens de ça. Et quand je tirais le wagon, je remarquais la manière dont la balle bougeait. Je suis allé voir mon père et j’ai dit « Dis papa, j’ai remarqué quelque chose : quand je tire le wagon, la balle roule vers l’arrière du wagon, elle se précipite vers le fond du wagon, et quand je continue à tirer et que je m’arrête subitement, la balle roule vers l’avant du wagon… Pourquoi ?. Et il dit : « ceci, personne ne le sait. Le principe général est que les objets en mouvement essayent de conserver ce mouvement et les objets immobiles tendent à rester immobiles quand tu les pousse très fort. Cette tendance est appelée ‘inertie’ mais personne ne sait pourquoi c’est comme ça »

    C’est une compréhension profonde des choses, il ne m’a pas donné un nom, il connaissait la différence entre connaître le nom de quelque chose et connaître quelque chose.

    Laisser une réponse