Nullius In Verba
  • Des étoiles pourraient abriter des trous de ver en leur centre

    Posté le 26 février 2011

    Les trous de ver sont les objets les plus étranges qui surviennent de la relativité générale. Bien qu’aucune preuve expérimentale n’appuie leur existence, des scientifiques prédisent qu’ils serviraient de raccourcis entre un point de l’espace-temps et un autre.

    En général, les scientifiques imaginent des trous de ver qui connectent des régions d’espace vide mais une nouvelle étude suggère qu’ils pourraient exister entre des étoiles lointaines. Au lieu d’être des tunnels d’espace vide, ces trous de ver contiendraient un fluide parfait qui s’écoulerait en faisant des allers-retours entre 2 étoiles, leur donnant une signature détectable.

    Vladimir Dzhunushaliev de l’Eurasian National University du Kazakhstan et ses collègues ont posté leur recherche sur arXiv.org

    Ils ont commencé à enquêter sur l’idée de trous de ver entre les étoiles alors qu’ils étudiaient quels types d’objets astrophysiques pourraient servir d’entrées à de trous de ver. Selon des modèles précédents, certains de ces objets pourraient ressembler à des étoiles.

    Cette idée a conduit les scientifiques à se demander si les trous de ver pourraient exister dans des étoiles ordinaires et les étoiles à neutrons. De loin, ces étoiles ressembleraient beaucoup à des étoiles ordinaires (et des étoiles à neutrons normales), mais ils pourraient comporter quelques différences qui seraient détectables.

    Pour étudier ces différences, les chercheurs ont développé un modèle d’étoile ordinaire avec un tunnel en son centre par lequel la matière pourrait se déplacer. Les 2 étoiles qui partageraient ce trou de ver auraient une connexion unique puisqu’elles seraient associées aux 2 extrémités du trou de ver. La matière exotique du trou de ver pourrait s’écouler comme un fluide entre les 2 étoiles. Ces 2 étoiles pourraient émettre des pulsations inhabituelles. Ces pulsations pourraient conduire à la libération de plusieurs types d’énergie, tels que des rayons cosmiques ultra-énergétiques.

    Pour l’instant, la partie difficile est de calculer exactement quels types d’oscillation se produisent et quel type d’énergie est libérée. Cette information permettrait aux scientifiques de prédire ce à quoi pourrait ressembler une étoile abritant un trou de ver, vu de la Terre. Et de commencer à les rechercher.

    Via Physorg – Source : ArXiv

     

    2 réponses à “Des étoiles pourraient abriter des trous de ver en leur centre” Icône RSS

    • Pourquoi un trou de vers relierait seulement 2 étoiles et pas trois, quatre, … ?

    • Parce qu’un trou de ver, c’est comme un tunnel : il n’a que 2 embouchures


    Laisser une réponse