Nullius In Verba
  • Ultime lancement de la navette Discovery (mission STS-133)

    Posté le 24 février 2011

    Les 6 astronautes de la mission STS-133 se mettent en tenue, saluent la foule et prennent place dans l’Astrovan qui les mènent à la rampe de lancement.

    Par ordre d’apparition : Steven Lindsey (le commandant), Eric Boe (le pilote), Alvin Drew, Michael Barratt, Nicole Stott, Stephen Bowen (spécialistes de mission)

    Lire la suite de cette entrée »

  • Le télescope Chandra découvre du superfluide dans le noyau d’une étoile à neutrons

    Posté le 24 février 2011

    Le télescope spatial Chandra, spécialisé dans l’observation des rayons X, a découvert la première preuve directe de la présence de superfluide dans le noyau d’une étoile à neutrons. (Les superfluides créés sur Terre en laboratoire présentent des propriétés remarquables telles que la possibilité de remonter les parois et s’extraire d’un récipient hermétique)

    Cette découverte a des implications importantes pour la compréhension des interactions nucléaires dans la matière ayant les plus fortes densités connues.

    Les étoiles à neutrons contiennent la matière la plus dense connue qui soit directement observable. Une cuillère à café de matière d’une étoile à neutrons pèserait 6 milliards de tonnes. La pression dans le noyau de l’étoile est si élevée que la plupart des particules chargées, électrons et protons, fusionnent. Cela a pour résultat d’obtenir une étoile composée principalement de particules non chargées appelées neutrons.

    Deux équipes de recherche indépendantes ont étudié les vestiges de la supernova Cassiopeia A (Cas A). C’est ce qui reste d’une étoile massive située à 11 000 années-lumière et dont, de la Terre, on aurait vu la lumière de l’explosion il y a 330 ans.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Télescope spatial James Webb – Présentation interactive 3D

    Posté le 23 février 2011

    Cette visite virtuelle a été créée pour permettre au grand public de se familiariser avec le successeur du télescope Hubble : le télescope James Webb (actuellement en construction). Tout est en anglais mais je vous conseille fortement d’aller y jeter un coup d’oeil (voir plus si affinités).

    Le James Webb Space Telescope est l’observatoire spatial nouvelle génération de la NASA. Cette visite virtuelle permet de déplacer le télescope dans tous les sens pour le voir sous n’importe quel angle. Vous pouvez vous même vous amuser à le faire tourner sur lui-même.

    La technologie utilisée pour la réalisation de cette présentation est un moteur 3D pour Flash appelé Away 3D. Des modèles 3D de cette complexité sont rarement interactifs mais celui-ci va marquer le début d’une nouvelle ère de la 3D sur le Web via Flash.

    Lire la suite de cette entrée »

  • La vision : un miracle de la Nature

    Posté le 22 février 2011

    Le fait de voir est assez impressionnant si on prend le temps d’y réfléchir.

    Lorsque nous regardons quelque chose, la lumière nous arrive sous forme d’ondes électromagnétiques. Ce qui est incroyable c’est que nous puissions les interpréter aussi facilement :

    Les ondes électromagnétiques sont présentes partout et fusent dans toutes les directions mais la combinaison de leurs mouvements est tellement élaborée et complexe que le résultat final arrive tout de même à produire une influence sur ce que l’on voit. Et ceci sans aucune perturbation malgré toute cette agitation phénoménale d’ondes qui occupent tout l’espace.

    Dans une pièce, toutes ces ondes de lumière rebondissent dans tous les sens mais, malgré ça, l’oeil arrive à faire le tri…

    Ces ondes sont de tailles différentes. Les ondes les plus courtes sont bleues et les ondes les plus longues sont rouges. Lorsqu’elles sont encore plus longues elles deviennent infrarouges (l’infrarouge est associé à la chaleur). Les ondes radio sont le même type d’ondes mais encore plus longues. A l’inverse, les rayons X et les rayons cosmiques sont des ondes extrêmement courtes.

    Toutes ces ondes occupent le même espace, en même temps, et contiennent énormément d’information. Elles sont VRAIMENT là, autour de vous. Allumez votre radio ou votre télévision et vous pouvez entendre ou voir une émission. Cette émission était là tout le temps mais c’est seulement quand vous allumez votre radio ou votre télévision que vous la remarquez.

    Tout le monde sait ça mais vous devez vous arrêter et y réfléchir quelques minutes pour avoir le plaisir de prendre la mesure de cette complexité… de l’INCONCEVABLE nature de la Nature.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Perturbations ionosphériques soudaines (SID)

    Posté le 21 février 2011

    Suite aux éruptions solaires, les vagues d’ionisation se répercutent à travers l’atmosphère de la Terre. Cela a pour effet d’altérer la propagation des signaux radio en supprimant certaines fréquences et en en amplifiant d’autres.

    En surveillant des transmetteurs VLF distants à une fréquence de 23,4 kHz, Rudolf Slosiar (Bojnice, Slovaquie) a détecté une dizaine de perturbations ionosphériques soudaines (Sudden ionospheric disturbances, SID) le 18 février dernier. « Chaque montée en puissance du signal correspond à une éruption solaire ».

    « Chaque pic correspond exactement aux évenements enregistrés par les satellites en orbite terrestre ».

    Source : 3d-sun.org