Nullius In Verba
  • Les peaux de banane peuvent servir à purifier l’eau

    Posté le 31 mars 2011

    Des scientifiques de l’Université d’Etat de Sao Paulo (Brésil) ont montré que les peaux de bananes pouvaient servir à purifier l’eau.

    Gustavo Castro, chimiste, explique que les peaux de banane contiennent des atomes d’azote, de souffre et des composés organiques tels que les acides carboxyliques. Les pairs d’électrons (négativement chargés) de ces acides peuvent se lier aux métaux (de charge positive) qui se trouvent dans l’eau.

    Les peaux de banane hachées ont fonctionné aussi bien (voire mieux) que beaucoup d’autres matériaux de filtrage pour éliminer rapidement le cuivre et le plomb de l’eau du fleuve Parana.

    « La capacité d’extraction était supérieure à de nombreux matériaux synthétiques développés au cours de la dernière décennie » explique Castro.

    Ils ont remarqué qu’un purificateur fait de couches de bananes hachées pouvait être utilisé jusqu’à 11 fois sans perdre sa capacité d’absorption de métaux. Les matériaux synthétiques peuvent être réutilisés un peu plus mais les matériaux naturels sont beaucoup moins chers et ne requièrent pas de traitement chimique pour fonctionner.

    « La prochaine étape est d’appliquer cette méthode à de vrais échantillons d’effluents industriels ».

    Castro note qu’il ne faut pas essayer chez vous d’utiliser les peaux de banane comme filtre car « les peaux de bananes n’ont pas prouvé leur capacité à extraire d’autres substances de l’eau ». « Certaines substances toxiques peuvent être présentes ».

    Les résultats ont été publiés dans le journal Industrial & Engineering Chemistry Research

    Via OMG Facts et Livescience

    Laisser une réponse