Nullius In Verba
  • Mission Voyager – Le point sur les sondes Voyager 1 et 2

    Posté le 30 avril 2011

    Les sondes jumelles Voyager 1 et 2 continuent leur exploration après presque 34 ans et plusieurs dizaines de milliards de kilomètres après leur lancement en 1977. Elles se trouvent actuellement dans l’Heliosheath (ou héliogaine).

    Les sondes Voyager ont été construites par le Jet Propulsion Laboratory de la NASA (Pasadena, Californie) qui continue à les exploiter.

    Record de distance
    Voyager 2 a été lancée le 20 Août 1977 et Voyager 1 a été lancée 2 semaines plus tard, le 5 septembre. Maintenant à environ 17,4 milliards de Km du Soleil et se précipitant vers l’Espace interstellaire, Voyager 1 est l’objet fabriqué de main d’homme le plus éloigné de la Terre. Voyager 2 quant à elle se trouve à environ 14,2 milliards de Km du Soleil.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Spectromètre magnétique alpha 2 : pour lever le voile sur les mystères de l’Univers (antimatière et matière noire)

    Posté le 29 avril 2011

    L’Alpha Magnetic Spectrometer 2 (spectromètre magnétique alpha) ou AMS-02 est un détecteur de particules utilisant une technologie de pointe. Il sera installé sur la Station Spatiale Internationale par la mission STS-134 qui décollera à bord de la navette Endeavour.

    AMS-02 est le fruit d’une coopération internationale composé de 60 instituts provenant de 16 pays (Etats-Unis, Italie, Taiwan, Allemagne, Suisse, Espagne, France, Russie, Chine, Corée du Sud, Danemark, Finlande, Pays-Bas, Portugal, Mexique et Roumanie) organisée sous le contrôle du Department of Energy.

    Antimatière

    Des données expérimentales indiquent que notre galaxie est constituée de matière. Cependant, il y a plus de 100 000 millions de galaxies dans l’Univers et la théorie du Big Bang sur l’origine de l’Univers requiert une quantité égale de matière et d’antimatière. S’il y a ou non une quantité significative d’antimatière est l’une des questions fondamentales sur l’origine et la nature de l’Univers.

    Matière noire

    La matière visible de l’Univers représente moins de 5% de sa masse totale d’après de nombreuses observations. Les 95% restants sont la matière noire (estimée à 20%) et l’énergie noire (75%) dont la nature reste inconnue.

    La matière noire serait peut-être composée de neutralinos. Si les neutralinos existent, ils devraient entrer en collision les uns avec les autres et dégager un excès de particules chargées qui pourront être détectées par l’AMS-02. Tout pic de positrons, anti-protons ou de flux gamma pourrait signaler la présence de neutralinos ou d’autres particules composant la matière noire.
    Lire la suite de cette entrée »

  • Endeavour – Ultime décollage de la plus récente des navettes spatiales de la NASA

    Posté le 29 avril 2011

    Après le dernier voyage de la navette Discovery, en février dernier, c’est au tour de la navette Endeavour d’effectuer son ultime décollage qui aura lieu à 3:47pm EDT (21h47 en France) au Kennedy Space Center.

    Mise à jour 29/04 @ 18h59 : Le lancement vient d’être reporté de 48h à cause d’un problème lié aux radiateurs du groupe auxiliaire de puissance n°1

    Mise à jour n°2 – 29/04 @ 19h50 : Le lancement sera finalement reporté de 72h. Rendez-vous Lundi 2 mai à 2:33 p.m. EDT (20h33 heure française) si tout se passe bien.

    Mise à jour n°3 – 01/05 @ 16h04 : Etant donné le temps nécessaire à la réparation, une nouvelle tentative de lancement n’aura pas lieu avant la fin de la semaine, au plus tôt (source : NASA)

    Mise à jour n°4 – 07/05 – Les responsables de la NASA ont décidé de repousser à nouveau le lancement de la navette Endeavour au 16 mai au plus tôt. Si le lancement a bien lieu le 16 mai ce sera à 8:56am EDT (14h56 heure française)

    Il s’agit du 36e vol d’une navette vers la Station Spatiale Internationale et du 25e et dernier vol de Endeavour, la plus récente des navettes spatiales de la NASA.

    A son bord, l’équipage de la mission STS-134 qui a pour objectif principal d’installer un instrument scientifique appelé Alpha Magnetic Spectrometer (AMS) sur la Station Spatiale Internationale. C’est un spectromètre qui analysera les rayons cosmiques (astroparticules) et permettra peut-être de comprendre deux des plus grands mystères de l’Univers : l’antimatière et la matière noire.


    Membres de l’équipage de la mission STS-134 : le commandant Mark Kelly, au centre et le pilote Gregory H. Johnson, à gauche. En haut on peut voir Michael Fincke, Greg Chamitoff, Andrew Feustel (spécialistes de mission) et Roberto Vittori, astronaute de l’ESA
    Lire la suite de cette entrée »

  • Musique de l’Espace

    Posté le 27 avril 2011

    Cady Coleman joue les guide de la station spatiale internationale et nous emmène dans la Cupola qui est son endroit favori pour se détendre et jouer de la flute.

    Elle accompagne ensuite à la flute la chanson « Get Yourself Paroled (Honey I Miss You) » écrite par Brendan McKinney & Joel Racheff


    Source : Dart Music International

    Lire la suite de cette entrée »

  • Nullius in verba – Ne croyez personne sur parole

    Posté le 26 avril 2011

    La devise de la Royal Society, « Nullius in verba » (ne croyez personne sur parole), exprime la détermination de ses membres à résister à la domination de l’autorité et à vérifier toutes les affirmations par un appel aux faits établis par l’expérience.

    La Royal Society (Société royale) trouve son origine dans un « collège invisible » de philosophes de la Nature qui ont commencé à se rencontrer dans le milieu des années 1640 pour discuter de la nouvelle philosophie de promotion de la connaissance du monde naturel à travers les observations et les expériences, que nous appelons aujourd’hui science.

    Le 28 novembre 1660, 12 personnes se sont réunies au Gresham College pour fonder la Royal Society. Ce groupe comprenait Christopher Wren, Robert Boyle, John Wilkins, Sir Robert Moray et William Brouncker.

    Isaac Newton a été président de la Royal Society de 1703 à 1727