Nullius In Verba
  • De l’antimatière piégée pendant 1000 secondes

    Posté le 5 mai 2011

    Des scientifiques du CERN travaillant sur l’ALPHA (Antihydrogen Laser PHysics Apparatus) ont piégé 309 atomes d’antihydrogène pendant 1000 secondes, soit près de 17 minutes.

    C’est un immense progrès par rapport au précédent record qui date de 2010 : 38 antiatomes avaient été piégés pendant 172 millisecondes

    La nouvelle est très importante car elle rend possible une nouvelle série d’expériences qui vont permettre de répondre à de nombreuses questions dont la plus intéressante concerne la manière dont l’antimatière est influencée par la gravité : Est-ce que la gravité attire ou repousse l’antimatière ? En d’autres mots, est-ce que l’antimatière tombe vers le haut ou vers le bas ?

    De nombreuses tentatives visant à réaliser cette expérience n’ont pas été concluantes car la quantité d’antimatière piégée n’était pas suffisante.

    Mais cela devrait changer car l’équipe de scientifiques d’ALPHA envisage de refroidir un petit « morceau » d’antihydrogène pour déterminer s’il s’élève ou chute. Cela signifie que les physiciens devraient avoir leur réponse dans les prochains mois.

    Via Technology Review – Résultats publiés sur ArXiv

     

    2 réponses à “De l’antimatière piégée pendant 1000 secondes” Icône RSS

    • Bonjour Monsieur Doyen,
      Merci pour vos articles qui sont effectivement à la portée des non-spécialistes.

      Vous ne faites pas référence à la notion de la brisure de symétrie CP qui aurait permis à la matière de prendre le dessus sur l’antimatière. Est-ce que cette notion n’a plus la cote ?

      J’ai lu un article au sujet de grandes structures de l’Univers composées d’antimatière. Ces dernières pourraient être la masse que l’on recherche pour expliquer certains phénomènes astronomiques. De ce fait nous n’aurions plus besoin d’énergie et de matière noire qui semblent un peu « tirées par les cheveux ». Qu’en est-il exactement ?

      Avec mes remerciements,

      Gabriel Merle

    • Bonjour,

      Vous pouvez lire « Pourquoi la matière l’a-t-elle emportée sur l’antimatière ? » où je parle de la brisure de symétrie CP. Mais cet article a déjà 5 ans.
      La violation de symétrie CP est essentielle pour expliquer le déséquilibre matière/antimatière mais la quantité de violation de CP observée dans les expériences de physique des particules jusqu’à présent est de un million à un milliard de fois trop petite (Symmetry Magazine)

      L’énergie noire et la matière noire, c’est autre chose. J’écrirai d’autres article à propos de ça

      Merci pour votre commentaire


    2 Trackbacks / Pingbacks

    Laisser une réponse