Nullius In Verba
  • DeconGel : un produit de décontamination radioactive très efficace utilisé par les autorités japonaises

    Posté le 28 mai 2011

    Depuis le tremblement de terre, le tsunami et les problèmes liés à la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, les équipes de nettoyage luttent pour décontaminer la zone. En général, ce type de travail est réalisé grâce à des moyens low-tech : du savon, de l’eau, des brosses etc.

    Les responsables japonais ont connu Decongel par l’intermédiaire de Cham Dallas, un expert en atténuation de rayonnement qui dirige l’Institute for Health Management and Mass Destruction Defense de l’Université de Georgie : après le tremblement de terre, Cham Dallas s’est rendu au Japon pour travailler au nettoyage massif. Il a convaincu CBI Polymers, la société qui commercialise DeconGel, de faire don de son produit

    L’entrepreneur Hawaiien Hank Wuh, créateur de CBI Polymers, a fait don de 100 conteneurs de 5 gallons (19 litres) de son produit de décontamination radioactive. Les autorités japonaises utilisent ce nettoyant sur tout type de surface qui vont des allées en béton, aux parkings, écoles et commerces de détails, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la zone d’exclusion.

    DeconGel se présente sous la forme d’un liquide qui peut être brossé ou pulvérisé sur les surfaces contaminées. Il sèche et forme un gel qui encapsule les résidus de déchets radioactifs ou autres matières dangereuses comme les PCB, le béryllium, le mercure et le chrome. Le gel peut ensuite être décollé, roulé et jeté.

    La découverte de DeconGel était accidentelle. Wuh est le PDG de Skai Ventures, une société de capital-risque basée à Hawaï. Un soir de 2006 les chercheurs travaillaient sur un gel qui a coulé sur le sol. Lorsqu’ils l’ont décollé le lendemain matin, le sol était « absolument intacte, complètement propre et blanc » se rappelle Wuh. Ils ont essayé de frotter la zone environnante pour voir si l’on pouvait obtenir la même chose mais ça n’était pas le cas.

    Des années de recherche et de développement ont transformé cette flaque de substance gluante en ce qui est devenu DeconGel.

    En 2009, Wuh a créé une entreprise appelée CBI Polymers pour commercialiser sa découverte. Il a parcouru les chantiers navals, les laboratoires de méthamphétamine , les villages Hongrois qui ont été inondés par des boues toxiques lors d’un incident industriel qui s’est produit l’année dernière.

    L’entreprise a attiré environ 75 clients à travers le monde, dont des centrales, des services publiques, des installations de recherche et des hôpitaux. Ces clients incluent le DOD département de la défense) et DoE (département de l’énergie) américains. Le DoE a fourni des fonds, aidé aux tests et a fourni des conseils techniques. CBI travaille maintenant au développement d’une famille de produits ayant des propriétés similaires mais des applications différentes, comme un produit d’élimination de graffitis, un produit permettant de décupler les propriété anti-corrosives de la peinture, et une substance qui aiderait à la restauration des surfaces de monuments historiques.

    Un gallon de DeconGel se vend 160 dollars et couvre une surface allant de 5 à 10 m2.

    Pendant environ un an, à partir de 2009, le National Energy Technology Laboratory de Albany (Etats-Unis/Oregon), ont utilisé DeconGel dans un projet d’assainissement, pour nettoyer les bancs de laboratoires, les planchers, les sols, les tables, les murs et les équipements contaminés par du beryllium.

    Bien que les autorités fédérales ne peuvent pas promouvoir un produit plutôt qu’un autre, DeconGel « était très efficace » sur le métal et le béton comme l’explique Hector Rodrigez (Program Manager du laboratoire).

    DeconGel ne peut pas neutraliser la radioactivité (c’est le St Graal du nettoyage) mais il peut minimiser les couts d’élimination qui dépendent du poids et de la nocivité des déchets. Le nettoyage se fait généralement avec de l’eau et du savon mais l’eau contaminée est lourde et difficile à contenir.

    « Nous ne pouvons pas faire disparaitre les déchets. Nous pouvons seulement les contenir pour les déplacer ailleurs » explique Wuh. Le gel contient les particules contaminées ce qui réduit la quantité de rayonnement, rendant l’élimination des déchets moins coûteuse.

    Source : CNN

     

    2 réponses à “DeconGel : un produit de décontamination radioactive très efficace utilisé par les autorités japonaises” Icône RSS

    • Très intéressant…….

      Mais une question me vient en tête: »où va-t-on le jeter comme c’est mentionné dans l’article? Si on le jette, sera-t-il poluant et dangereux?

    • Salut,

      L’avantage du gel est qu’il retire la contamination en surface (la surface étant la partie la plus contaminé). La radioactivité est donc concentrée dans ce gel et permet de traiter de manière plus drastique des volumes plus faibles. Car oui, le gel ne sera pas rejeter dans la nature, il sera traité dans la filière adéquate.


    Laisser une réponse