Nullius In Verba
  • Swift : l’observatoire spatial dédié à l’étude des sursauts gamma

    Posté le 30 mai 2011

    Swift (qui signifie « rapide ») est un observatoire spatial « multi longueurs d’ondes » dédié à l’étude des sursauts gamma. Ses 3 instruments travaillent de concert pour observer les sursauts gamma et les lueurs résiduelles dans le domaine des rayons gamma, rayons X, ultraviolet et optique.

    Les principaux objectifs de mission de Swift sont :
    – Déterminer l’origine des sursauts gamma
    – Classifier les sursauts gamma et rechercher de nouveaux types
    – Déterminer comment les flashs évoluent et interagissent avec l’environnement
    – Utiliser les sursauts gamma pour étudier l’Univers primordial
    – Effectuer le premier sondage à rayons X durs du ciel

    Swift découvre approximativement 100 flashs gamma par an.
    Le Burst Alert Telescope (BAT) détecte les sursauts gamma et détermine précisément leur position dans le ciel. Swift transmet ensuite aux observatoires situés sur Terre une estimation de position de 3 minutes d’arc dans les 20 secondes qui suivent la détection. Il se repositionne ensuite rapidement (dans les 90 secondes) pour mettre la zone du flash en vue de ses 2 autres télescopes XRT (rayons X) et UVOT (ultraviolet/optique) afin observer la lueur résiduelle.

    En plus de donner la position précise, Swift obtient les courbes lumineuses multi longueur d’ondes de la durée de la lueur résiduelles, un spectre rayon gamma du flash, un spectre rayon X de la lueur résiduelle et dans certains cas peut même obtenir une indication de décalage vers le rouge du flash.

    Les mesures de Swift sont d’un grand intérêt pour la communauté des astronomes. Ses données sont disponibles sur internet dès leur traitement.

    Swift fait partie du programme MIDEX de la NASA. Il a été lancé en orbite terrestre basse par une fusée Delta 7320 le 20 novembre 2004. Ses instruments ont été développés par une équipe internationale comprenant les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Italie, avec la participation de la France, du Japon, Allemagne, Espagne et Afrique du Sud.

    Dans cette vidéo, les 500 premiers sursauts gamma détectés par l’observatoire spatial Swift

    Source : NASA

    Laisser une réponse