Nullius In Verba
  • Le désamarrage du vaisseau cargo ATV-2 vu de la Station Spatiale Internationale

    Posté le 23 juin 2011

    Le 21 juin, un jour et demi après s’être détaché de l’ISS, le vaisseau cargo ATV-2 Johannes Kepler s’est désintégré au-dessus du Pacifique Sud. Il s’était amarré à la Station Spatiale le 24 février dernier pour effectuer un ravitaillement (nourriture, eau, oxygène etc).

    Ci-dessus, la description de l’ATV par Astrium (filiale de EADS)

    Qu’est-ce que le véhicule de transfert automatique ?

    Le véhicule de transfert automatique ATV est un « transporteur spatial » : un vaisseau-cargo non habité entièrement automatisé dédié au ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS). L’ATV incarne l’une des principales contributions de l’Europe au programme ISS.

    Une fois dans l’espace, l’ATV est « mis en stationnement » jusqu’au moment précis où il pourra entamer sa manœuvre d’approche et d’arrimage. Cette période transitoire permet de réaliser d’autres objectifs de la mission même après le lancement d’un ATV.

    A 250 m de la station, l’ATV passe en mode GNC (guidage, navigation et contrôle) : ses capteurs optiques et ses lasers balaient les rétroréflecteurs du module Zvezda de l’ISS pour se guider jusqu’à lui. Après autorisation du centre de contrôle, l’ATV s’approche à 12 m et effectue les derniers mètres qui le séparent du port d’arrimage de l’ISS à une vitesse relative maximale de 10 cm/s. D’un diamètre d’une quinzaine de centimètres, la sonde d’accostage de l’ATV entre en contact avec le port d’arrimage du module Zvezda.

    Actuellement, il est plus économique de n’utiliser qu’une seule fois chaque exemplaire de l’ATV, qui se désintègre lors de sa rentrée dans l’atmosphère terrestre.

    Laisser une réponse