Nullius In Verba
  • Aurores polaires : une explication complète pour enfin les comprendre

    Posté le 24 juillet 2011

    Tout commence avec le Soleil. Au centre du Soleil, où la température est supérieure à 14 millions de degrés, la pression est si intense que les atomes d’hydrogène fusionnent pour former de l’helium. Cette réaction nucléaire dégage de l’énergie. La lumière rayonne du noyau vers l’extérieur. Dans les couches externes la chaleur se propage vers la surface sous forme de cellules de convection. Ces courants électriques de gaz chargé génèrent des champs magnétiques à l’intérieur du Soleil. A certains endroits, des champs magnétiques puissants se fraient un chemin vers la surface et ralentissent les poches de gaz chaud. La surface se refroidit et des taches solaires plus sombres apparaissent. Le gaz chargé électriquement est appelé plasma. Ce plasma entraîne les champs magnétiques un peu plus loin de la surface. Le champ magnétique s’étire et se tord, comme un élastique… qui finit par se casser. A ce moment, des millions de tonnes de plasma sont projetés dans l’Espace : on appelle cela une tempête solaire

    Cette tempête solaire peut atteindre une vitesse de plus de 8 millions de Km/h. Après 6h elle passe près de l’orbite de Mercure, après 12h près de l’orbite de Venus, et après 18 heures elle atteint la Terre. A ce moment là, un bouclier invisible, le champ magnétique de la Terre, dévie la tempête solaire.

    Les champs magnétiques se couplent pour former un entonnoir où le gaz s’écoule sur le côté Jour des pôles : c’est une aurore diurne.

    Le champ magnétique s’étend un peu plus et se couple, ses lignes de champs se brisent et les gaz s’écoulent le long des lignes du champ magnétique terrestre vers les pôles côté nuit, déclenchant les aurores polaires nocturnes.

  • MPCV : Le prochain système de transport spatial

    Posté le 24 juillet 2011

    Le 24 mai dernier, Charles Bolden (Administrateur de la NASA) a annoncé que le système se basera sur les plans destinés à la construction du Orion Crew Exploration Vehicle. Ces plans serviront à développer le Multi-Purpose Crew Vehicle (MPCV).

    « Nous sommes engagés dans l’exploration humaine au-delà de l’orbite terrestre basse et nous sommes impatients de développer la prochaine génération de systèmes qui pourront nous y emmener »

    « Le NASA Authorization Act nous ouvre la voie en laissant les transports vers la Station Spatiale Internationale à nos partenaires du secteur privé, afin que nous puissions nous concentrer sur l’exploration de l’espace lointain. Alors que nous continuons avec acharnement notre travail sur le véhicule de lancement de charge lourde (HLLV), nous allons de l’avant avec un contrat existant afin de maintenir le développement de notre nouveau véhicule sur la bonne voie »

    Le 12 juillet dernier, les ingénieurs de la NASA ont réalisé un test d’impact avec une version d’essai du MPCV qui pesait 10 297 Kg et se déplaçait à 38,6 Km/h lors de l’impact dans le Hydro Impact Bassin. D’autres tests à plus grande vitesse seront menés tout au long de l’été.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Un tapis de plage anti-sable

    Posté le 23 juillet 2011

    Le plus étonnant est que la technologie utilisée, qui utilise deux couches de polyuréthane tissé, est issue d’une recherche de l’armée ayant pour but de protéger les soldats des projections de sable lors des décollages et atterrissages d’hélicoptères.

    Le polyuréthane tissé agit comme un filtre unidirectionnel : le sable ne reste pas sur le tapis, il passe toujours à travers mais ne remonte jamais.

    Ce tapis qui mesure 1,83m sur 1,83m est disponible en orange ou bleu pour 59,95 dollars

    Il est disponible sur le site Hammacher.com. Vous pouvez y voir une vidéo de démonstration.

  • Navette Atlantis : photos du retour sur Terre

    Posté le 22 juillet 2011

    Cette image sans précédent de la navette spatiale Atlantis sur le chemin du retour a été photographiée par l’équipage de l’Expedition 28 à bord de la Station Spatiale Internationale.

    Lire la suite de cette entrée »

  • La sonde spatiale Dawn envoie sa première image de l’astéroïde géant Vesta

    Posté le 19 juillet 2011

    Le 16 juillet dernier, Dawn est devenue la première sonde spatiale à entrer en orbite autour d’un objet de la ceinture d’astéroïdes principale située entre les orbites de Mars et de Jupiter.

    Après un voyage de 4 ans et 2,8 milliards de kilomètres, Dawn a réalisé l’accélération de propulsion la plus importante de l’histoire des sondes spatiales avec un changement de vélocité de plus de 6,7 Km/s grâce à ses moteurs ioniques. [Les moteurs expulsent des ions pour créer de la poussée et fournir des vitesses plus importantes que n’importe quelle technologie actuellement disponible]

    Après avoir commencé son orbite autour de l’astéroïde géant Vesta, la sonde spatiale Dawn a transmis cette première image à des fins de navigation.


    Lorsque Vesta a capturé Dawn dans son orbite, environ 16 000 Km les séparaient. Les ingénieurs estiment que cet évènement a eu lieu à 10:00pm PDT le 15 juillet (le 16 juillet à 7h du matin, heure française)

    Vesta a un diamètre de 530 Km. C’est le 2ème objet le plus massif de la ceinture d’astéroïdes. Des télescopes terrestres et spatiaux ont déjà obtenu des images de Vesta depuis environ 2 siècles, mais ils n’ont pas été capables de voir les détails de sa surface.

    Lire la suite de cette entrée »