Nullius In Verba
  • Kepler découvre les 2 premières exoplanètes de la taille de la Terre

    Posté le 21 décembre 2011

    Les 2 planètes Kepler-20e et Kepler-20f sont les plus petites exoplanètes découvertes autour d’une étoile semblable à notre Soleil (étoile de classe G). Mais elles ne se trouvent pas dans une zone habitable car elles orbitent trop près de leur étoile.

    On pense que ces planètes sont telluriques (du latin tellus qui signifie la terre, le sol). Kepler-20e est légèrement plus petite que Vénus avec un rayon de 0,87 fois celui de la Terre. Kepler-20f est un peu plus grande que la Terre avec un rayon de 1,03 fois celui de la Terre. Elles résident dans un système solaire composé de 5 planètes situées à environ 1000 années-lumière dans la constellation de la Lyre.

    Kepler-20e orbite autour de son étoile en 6,1 jours et Kepler-20f en 19,6 jours. La proximité avec leur étoile fait monter les températures à 760°C sur Kepler-20e et 427°C (même température que sur Mercure) sur Kepler-20f

    Les 3 autres planètes du système Kepler 20, qui sont plus grandes que la Terre mais plus petites que Neptune, se trouvent dans une orbite de la taille de celle de Mercure dans notre système solaire.

    Les planètes de Kepler 20 ont une disposition plutôt inhabituelle : contrairement à notre système solaire où les petites planètes telluriques se regroupent autour du Soleil tandis que les géantes gazeuses orbitent beaucoup plus loin, les planètes de Kepler 20 sont disposées en alternance avec une grande planète, une petite, une grande, une petite et une grande.

    Pour ce mois de décembre on a eu droit l’annonce de Kepler-22b, une planète 2,4 fois plus grande que la Terre située en zone habitable mais certainement trop grosse pour avoir une surface rocheuse, et maintenant Kepler-20e et Kepler-20f, les plus petites planètes découvertes à orbiter autour d’une étoile du même type que notre Soleil mais situées en dehors de la zone habitable. On se rapproche…

    Espérons que la prochaine annonce concernera la découverte d’une planète de la taille de la Terre située dans une zone habitable. Et avec beaucoup de chance, SETI pourra peut-être recevoir des signaux confirmant l’existence d’une civilisation extraterrestre 🙂

    Source : NASA

    Laisser une réponse