Nullius In Verba
  • Une sphère métallique venue de l’Espace tombe en Namibie

    Posté le 22 décembre 2011

    Cette nouvelle vient d’être annoncée mais la sphère métallique en question est tombée le mois dernier. Les autorités ont d’abord contacté la NASA, l’ESA, et ont réalisé des tests avant de faire cette annonce.

    Des témoins ont entendu une explosion mais aucune trace d’explosion conventionnelle n’a été trouvée sur le terrain. Il pourrait s’agir soit de l’objet franchissant le mur du son, soit du son provoqué par l’impact.

    L’objet a été trouvé près d’un village du Nord de la Namibie, à 750 km de la capitale Windhoek. Il était à 18 mètres du point d’impact (un trou de 33 cm de profondeur et 3,8 m de largeur).

    Il s’agit d’une sphère creuse qui mesure 35 cm de diamètre et pèse 6 kg. Elle a une surface rugueuse et semble être constituée de 2 moitiés soudées ensemble. Le matériau serait un « alliage connu de l’homme » utilisé dans les véhicules spatiaux selon Ludik, directeur du NFCI (National Forensic Science Institute). L’objet ne comporte aucun marquage.

    Plusieurs sphères de ce genre seraient tombées en Afrique du Sud, Australie et Amérique Latine au cours des 20 dernières années.

    Source : Physorg

  • Kepler découvre les 2 premières exoplanètes de la taille de la Terre

    Posté le 21 décembre 2011

    Les 2 planètes Kepler-20e et Kepler-20f sont les plus petites exoplanètes découvertes autour d’une étoile semblable à notre Soleil (étoile de classe G). Mais elles ne se trouvent pas dans une zone habitable car elles orbitent trop près de leur étoile.

    On pense que ces planètes sont telluriques (du latin tellus qui signifie la terre, le sol). Kepler-20e est légèrement plus petite que Vénus avec un rayon de 0,87 fois celui de la Terre. Kepler-20f est un peu plus grande que la Terre avec un rayon de 1,03 fois celui de la Terre. Elles résident dans un système solaire composé de 5 planètes situées à environ 1000 années-lumière dans la constellation de la Lyre.

    Kepler-20e orbite autour de son étoile en 6,1 jours et Kepler-20f en 19,6 jours. La proximité avec leur étoile fait monter les températures à 760°C sur Kepler-20e et 427°C (même température que sur Mercure) sur Kepler-20f

    Les 3 autres planètes du système Kepler 20, qui sont plus grandes que la Terre mais plus petites que Neptune, se trouvent dans une orbite de la taille de celle de Mercure dans notre système solaire.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Incroyable ! La Comète Lovejoy a survécu à son passage à proximité du Soleil

    Posté le 16 décembre 2011

    Son découvreur n’en revient pas lui-même : « Je ne sais pas par où commencer. Je ne sais vraiment pas. Quelles extraordinaires dernières 24 heures ! Je suppose que la première chose à dire est : j’avais tort. Tort, tort, tort. Et je n’ai jamais été aussi heureux d’avoir eu tort ! Au cours des 2 dernières semaines je disais que la comète Lovejoy ne survivrait pas à son passage à la périhélie du Soleil dans quelque forme appréciable que ce soit. Lorsque j’ai dit ça, j’imaginais que nous allions voir des éléments très diffus qui dureraient peut-être quelques heures après le passage en périhélie du Soleil mais pas grand chose d’autre. […] »


    Vous pouvez voir la queue (ou chevelure) de la comète sur la gauche et sa tête sur la droite

    Lire la suite de cette entrée »

  • Aurores Boréales en Finlande [video]

    Posté le 15 décembre 2011

    Cette vidéo a été tournée en Laponie finlandaise

    La Laponie est réputée comme étant le pays des aurores boréales (et du Père Noël). Un pays avec des hivers où il y a toujours de la neige et des températures très basses. La Laponie a quatre saisons très différentes, une faune et une flore limitées mais très variées, et de superbes voies navigables.

    L’hiver inclut une période de crépuscule qui dure quelques mois. Une période pendant laquelle il n’y a pas vraiment de lumière du Soleil parce que le Soleil reste sous l’horizon.

  • La comète Lovejoy plonge vers le Soleil

    Posté le 15 décembre 2011

    La comète Lovejoy (C/2011 W3) plonge vers le Soleil et se vaporise énormément en s’approchant.

    « C’est, sans aucun doute, la plus brillante des comètes rasantes que SOHO a jamais vu » explique Karl Battams du Naval Research Lab de la ville de Washington.

    Le noyau de la comète (environ 200 mètres) va passer à environ 140 000 km au-dessus de la surface du Soleil le 15/16 décembre. La chaleur du Soleil va certainement détruire son noyau glacé, créant un nuage de vapeur et de poussière qui reflètera beaucoup de lumière solaire.


    [Animation / Dernière image disponible]

    Si la comète Lovejoy devient brillante jusqu’à atteindre une magnitude de -4 ou -5, il y a une chance infime mais non nulle qu’elle puisse devenir visible dans le ciel à côté du Soleil » explique Battams.

    Quelque chose de similaire est arrivé à la comète McNaught en janvier 2007 lorsqu’elle fut visible en plein jour (voir photos)

    « La comète Lovejoy atteindra sa périhélie le 15 décembre aux environs du coucher du Soleil aux Etats-Unis. Elle devrait apparaitre à la gauche du Soleil à ce moment là. (Il ne faut jamais regarder le Soleil ou près du Soleil à travers des optiques non filtrées; les rayons du soleil focalisés pourraient sérieusement endommager vos yeux).

    Découverte le 2 décembre dernier par l’astronome amateur Terry Lovejoy (Australie), cette comète est un membre exceptionnellement imposant du groupe de Kreutz. Les comètes rasantes du groupe de Kreutz sont des fragments d’une comète géante (probablement la grande comète de 1106) qui s’est désintégrée au XIIe siècle. SOHO en voit plonger dans le Soleil plusieurs fois par semaine mais la plupart sont petites, pas plus grandes que 10 mètres de large.

    Source : Spaceweather.com