Nullius In Verba
  • Joe Kittinger : le premier homme à franchir la vitesse du son (sans avion) lors du saut le plus haut du monde

    Posté le 6 janvier 2012

    Kittinger est né à Tampa, en juillet 1928. Il est entré dans l’Air Force en Mars 1949 en tant que cadet de l’aviation. Il devient sous-lieutenant (second lieutenant) en mars 1950. De 1950 à 1953 il sert en tant que pilote de chasse au 86e escadron de chasseurs bombardiers en Allemagne puis est assigné au Air Force Missile Development Center à la base de l’Air Force de Holloman (Nouveau Mexique). Le 2 juin 1957, alors stationné à l’AFMDC, Kittinger atteint 96 000 pieds (29,26 km) lors d’un vol en ballon pour le premier vol du projet « Project Man High ».

    Après avoir été assigné aux Aerospace Medical Research Laboratories (Base de l’Air Force de Wright-Patterson, Ohio), Kittinger, alors capitaine, est nommé directeur des essais du « Project Excelsior » pour étudier l’échappement en haute altitude. Les avions volant de plus en plus haut et de plus en plus vite, l’Air Force devenait de plus en plus préoccupée par les risques encourus par les équipages devant s’éjecter de ces appareils haute performance. Le projet Excelsior a été mis en place en 1958 pour étudier et résoudre ces problèmes d’échappement en haute altitude.

    Pendant ce projet, il y a eu 3 sauts de haute altitude effectués à partir d’un ballon : le premier à partir d’une altitude de 76 400 pieds (23,29 km), le 2e, 25 jours plus tard, à 74 700 pieds (22,77 km), et le dernier, le 16 août 1960 à 102 800 pieds (31,33 km)

    Ce 16 août 1960, c’est le Capitaine Joseph Kittinger de l’US Air Force (alors âgé de 32 ans) qui a sauté d’un ballon à une altitude de 102 800 pieds (31,33 km), atteignant une vélocité de 1149 km/h (dépassant la vitesse du son) et subissant des températures jusqu’à -70°C avant d’ouvrir son parachute à 5 486 m d’altitude pour finalement atterrir dans le désert du Nouveau Mexique. La descente a duré 13 minutes et 45 secondes (dont une chute libre de 4 minutes et 36 secondes)

    Ce dernier saut est le plus haut jamais réalisé par un homme.

    Le projet Excelsior a démontré que le nouveau système de parachute, le Beaupre Multi-Stage Parachute, résoudrait le problème d’échappement à haute altitude.

    En décembre 1962, dans le cadre du projet Star Gazer, Kittinger a piloté un ballon dans la haute atmosphère, accompagné d’un astronome civil de la US Navy pour utiliser un télescope très puissant et observer des régions de l’Espace lointain. Ils sont restés en vol pendant 18,5 heures au-dessus du ciel du Sud-Ouest du Nouveau-Mexique.

    Source : US Air Force


    1 Trackbacks / Pingbacks

    Laisser une réponse