Nullius In Verba
  • Planck a terminé son observation du fond diffus cosmologique

    Posté le 21 janvier 2012

    Le satellite Planck, qui avait pour objectif de réaliser au moins 2 observations complètes du fond diffus cosmologique, en a réalisé 5 depuis son lancement le 14 mai 2009.

    Le fond diffus cosmologique (ou CMB pour Cosmic Microwave Background radiation), appelé également rayonnement fossile, est le vestige du rayonnement libéré environ 380 000 ans après le Big Bang. Sa température est d’environ 2,725°K.

    Le 14 janvier dernier, l’instrument HFI (High Frequency Instrument) s’est retrouvé à court de liquide de refroidissement, mettant un terme à sa capacité d’observation du CMB. Planck tire donc en quelque sorte sa révérence même si le LFI (Low Frequency Instrument), qui fonctionne à des températures plus élevées, continuera à sonder le ciel pendant une bonne partie de l’année 2012.

    Les premiers résultats de Planck avaient été annoncés l’année dernière et d’autres sont attendus le mois prochain. Mais ceux concernant le rayonnement fossile n’arriveront pas avant début 2013 (données des 15,5 premiers mois) et 2014 (données complètes).

    Malgré les 2 précédentes cartes du CMB obtenues grâce aux satellites COBE et WMAP, il y a encore des incertitudes sur ce qui s’est réellement produit pendant le Big Bang. L’analyse des données de Planck permetta d’avoir une idée plus précise de se qui s’est réellement passé.

    Source : ESA

    Lire la suite de cette entrée »

  • 21 Décembre 2012 : Prédiction de la fin d’une ère

    Posté le 15 janvier 2012

    Quasiment tout le monde parle de la date du 21 décembre 2012 qui met fin au cycle le plus long du calendrier Maya.

    Le calendrier Maya, qui comprend en fait 3 calendriers en 1, est considéré par de nombreux experts comme étant le plus sophistiqué jamais produit par une civilisation. Il comprend plusieurs cycles appelés Tzolk’in, Ha’ab et Compte long. Ces cycles ont tous une base de calcul différente (respectivement 260, 365 et multiples de 360 jours). Le Tzol’kin et le Ha’ab nommaient et identifiaient les jours mais pas les années.

    Les calculs des prêtres Mayas étaient d’une exactitude telle que le Ha’ab (365,2420 jours), le calendrier solaire, est plus précis que notre calendrier grégorien (365,2425 jours). Le chiffre exact est 365,2422 jours. Les 260 jours (environ 9 mois) du Tzolk’in, eux, correspondent à la période de gestation humaine.

    La combinaison de ces 2 calendriers forme un cycle de 52 Ha’ab (18 980 jours) appelé Compte Calendaire [Calendar Round] qui servait à mesurer le temps de la vie quotidienne.

    Pour désigner des périodes plus longues, les Mayas utilisaient le Compte long qui s’étend sur approximativement 5125 ans. Il commence le 11 août 3114 av-JC et se termine le 21 décembre 2012 (selon une correlation GMT). Ce jour là met un terme au 13ème Bak’tun. Un Bak’tun est une subdivision du Compte Long d’une durée de 144 000 jours (394 ans)

    Le Compte Long est calculé depuis un certain point zéro. Arithmétiquement, ce point est noté 0.0.0.0.0 (4 Ajaw 8 Kumk’u). Ce jour est connu comme étant celui du commencement de la création actuelle. C’est le 11 août 3114 av-JC, jour où les êtres humains auraient été créés, selon les Mayas.

    Dans les inscriptions classiques le Compte long concernant cet évènement n’apparait jamais dans sa forme mathématique « correcte » mais est noté 13.0.0.0.0 (4 Ajaw 8 Kumk’u). Dans ce système, la fin de période du 13ème Bak’tun partage la même notation que la date de création.

    Lire la suite de cette entrée »

  • La Station Spatiale Internationale a procédé à une manoeuvre d’évitement

    Posté le 13 janvier 2012

    A 17h10, l’équipage de la Station Spatiale Internationale (ISS) a allumé les moteurs du module de service Zvezda pour effectuer une manoeuvre destinée à éviter un morceau de débris. C’est la 13ème manoeuvre d’évitement effectuée par l’ISS depuis 1998.

    Ce morceau de débris provient d’une collision qui s’est produite en 2009 entre un satellite Iridium 33 et un satellite russe Cosmos 2251. C’était la première fois que 2 satellites entraient en collision.

    Mercredi dernier, l’US Space Command avait informé l’équipe de contrôle de l’ISS d’un danger potentiel : un débris du satellite Iridium qui risquait de s’approcher de la Station. Jeudi après-midi, les spécialistes de ballistique de l’ISS ont informé Emily Nelson (directrice de vol) que l’US Space Command avait confirmé le risque d’une collision avec la Station. En conséquence, Nelson a donné son autorisation pour procéder à une manoeuvre d’évitement ce vendredi.

    La taille du morceau de débris est de 10 centimètres de diamètre environ. Sans cette manoeuvre, l’objet aurait frôlé la Station sur des orbites consécutives en passant entre 1 et 24 kilomètres.

    Cette manoeuvre a éliminé le besoin d’un reboost de la station la semaine prochaine. Ce reboost était prévu pour maintenir la station à la bonne altitude pour le lancement et l’amarrage en fin de mois du cargo Progress 46.

    Source : NASA et Red Orbit

  • Le Télescope Spatial Fermi sonde l’Univers à des énergies extrêmes qui restaient inexplorées

    Posté le 12 janvier 2012

    Après plus de 3 ans dans l’Espace, le Fermi Gamma-ray Space Telescope étend sa vision du ciel des hautes énergies avec une gamme d’ondes électromagnétiques non encore explorée.

    L’équipe de l’observatoire spatial Fermi a annoncé récemment son premier recensement des sources d’énergie dans ce nouveau domaine.

    Ciel à des énergies supérieures à 1 GeV

    Lire la suite de cette entrée »

  • Comment produire des Rayons Gamma ?

    Posté le 11 janvier 2012

    Voici une série d’animations qui montrent comment les rayons gamma peuvent être créés avec différentes interactions de particules.

    Production et désintégration de pion

    Un proton qui se déplace à vitesse très proche de celle de la lumière vient frapper un proton un peu plus lent. Les protons survivent à la collision mais leur interaction crée une particule instable appelée « pion » avec seulement 14% de la masse du proton. En 10 millionièmes de milliardième de seconde, le pion se désintègre en une paire de photons gamma.

    Lire la suite de cette entrée »