Nullius In Verba
  • Le Plus Grand Télescope Optique Virtuel du Monde

    Posté le 6 février 2012

    Les 4 télescopes du VLT ont été connectés pour obtenir un miroir virtuel de 130 mètres de diamètre, ce qui en fait le plus grand télescope optique virtuel du monde. Ce mode de fonctionnement du VLT est nommé VLTi.

    Relier les 4 unités du VLT n’était pas une tâche facile : l’échec d’une tentative effectuée au mois de mars 2011 le prouve. L’annonce qui avait été faite à l’époque présentait la première combinaison de la lumière des 4 télescopes comme un succès mais cela n’avait pas vraiment fonctionné comme l’a confié l’astronome Jean-Philippe Berger à la BBC. « La dernière fois, les conditions atmosphériques et les vibrations dans le système étaient si mauvaises que les données étaient tout simplement sans aucune valeur ». « Nous avons arrêté au bout d’une demi-heure en sachant qu’il n’y aurait pas d’amélioration ». « Cette tentative est donc véritablement la première à permettre d’effectuer des observations pendant plusieurs heures d’affilée pour tester le système dans différentes conditions »

    Le VLT a été construit sur des tunnels souterrains qui s’entrecroisent. Dans ces tunnels, un interféromètre (et une micro-puce optique appelée PIONIER) est utilisé en conjonction avec plusieurs petits miroirs pour diriger les faisceaux de lumière provenant de chaque télescope et ajuster les légères différences de temps d’arrivée dû aux positions différentes des télescopes. Connecter ensemble les télescopes améliore la résolution spatiale et les capacités de zoom par un facteur de 20.

    Les astronomes ont toutes les raisons d’être enthousiasmés par le travail de l’ESO (Observatoire Européen Austral) qui gère le VLT.

    A savoir

    « Le site de Paranal, à 2 600 mètres d’altitude, avec son réseau de très grands télescopes (VLT), est l’installation maitresse de l’astronomie européenne. Paranal est situé à environ 130 km au sud d’Antofagasta au Chili, à 12 km de la côte pacifique, dans une des zones les plus arides sur Terre. Les activités scientifiques y ont débuté en 1999 et ont débouché sur de nombreux programmes de recherche couronnés de succès » (ESO)

    Le procédé consistant à connecter plusieurs télescopes pour en former un beaucoup plus grand est appelé interférométrie.

    Le VLT est constitué de 4 télescopes principaux (miroirs de 8,20 m de diamètre) et de 4 télescopes auxiliaires mobiles (miroirs de 1,8 mètres de diamètre)

    Les 4 télescopes du VLT ont été nommés Antu, Kueyen, Melipal et Yepun

    Via PhysOrg

    Laisser une réponse