Nullius In Verba
  • Les ampoules écoénergétiques du futur

    Posté le 6 février 2012

    Les scientifiques étudient le mouvement des porteurs de charge pour concevoir une diode organique écoénergétique qui produit une lueur chaude et naturelle.

    Les ampoules à incandescence sont énergivores mais beaucoup de gens les préfèrent en raison de la qualité de la lumière qu’elles émettent. Des scientifiques de l’Université technologique de Dresde (Allemagne) ont décidé de fabriquer des diodes organiques écoénergétiques (OLED) qui pourraient rivaliser avec les ampoules à incandescence en ce qui concerne la qualité de la lumière blanche émise.

    Les OLED consistent en plusieurs couches de matériaux organiques avec des propriétés électriques différentes. Les électrons excités se déplacent à travers ces matériaux et, lorsque les électrons sont réunis avec des « trous » positifs, ils émettent un rayonnement électromagnétique sous forme de lumière visible.

    Pour produire ces OLED à lumière blanche, les chercheurs utilisent 4 couches émettrices séparées : bleue, verte, jaune et rouge. Les différentes couleurs sont combinées pour couvrir tout le spectre de lumière visible. Grâce à une étude détaillée du mouvement des électrons à travers l’OLED, les scientifiques ont pu régler la couleur et la qualité de la lumière en ajustant la hauteur de chacune des couches.

    Leur ampoule OLED, décrite dans le Journal de physique appliquée AIP, produit une couleur de lumière très proche du point blanc A (un standard de mesure du spectre de lumière blanche atteinte par certaines ampoules à incandescence). Cette ampoule a également une grande stabilité de couleur, ce qui signifie que sa lumière peut être baissée sans altération sensible de sa qualité.

    A savoir

    Des OLED sont déjà utilisées pour certains écrans (TV et autre). Elles fournissent l’électroluminescence à partir d’une couche de composés organiques qui répondent au courant qui les traverse. Une autre technologie, les Quantum dots (points quantiques), sont des nanocrystaux de matériaux semi-conducteurs qui permettent un réglage précis de la longueur d’onde de la lumière.

    Via PhysOrg

    Laisser une réponse