Nullius In Verba
  • Pourquoi y a-t-il des années bissextiles ?

    Posté le 29 février 2012

    Aujourd’hui, 29 février est un jour bissextile. Pourquoi ajouter un jour tous les 4 ans ? Pour résumer, c’est pour ne pas se retrouver en hiver au mois d’août.

    La Terre effectue environ 365,2422 rotations à chaque tour complet autour du Soleil [appelé année tropique ou année solaire]. Une année solaire est donc supérieure de 0,2422 aux 365 jours de notre calendrier. Cela signifie qu’en conservant un calendrier de 365 jours sans aucun ajustement, on obtiendrait un décalage de 242 jours en 1000 ans. En 1000 ans, le jour du Solstice d’hiver de la fin décembre se retrouverait au mois d’août.

    Pour corriger approximativement cette différence, une solution est d’ajouter un jour tous les 4 ans. En comptant 3 années de 365 jours et une 4ème de 366 jours on obtient une année d’une durée moyenne de (3×365 + 366) / 4 = 365,25 jours.

    C’est ce système qui a été adopté par Jules César en 46 av. J-C sur les conseils de l’astronome Sosigène d’Alexandrie. Mais, étant donné que le calendrier julien avait une avance de 0,0078 jours (11 minutes et 14 secondes) sur l’année tropique, des erreurs se sont progressivement accumulées. Entre 46 av. J-C et l’année 1582, cette erreur représentait un total de 0,0078 x (1582 + 46) = 12,7 jours.

    En 1582, le Pape Grégoire XIII réforma le calendrier en spécifiant que toutes les années divisibles par 4 seraient des années bissextiles, sauf les années finissant par 00 à moins qu’elles soient divisibles par 400, réduisant ainsi le nombre d’années bissextiles pour obtenir une année moyenne de 365,2425. Le décalage n’est plus que de 0,0003 jours par an (365,2425 – 365,2422), soit seulement 25,92 secondes par an.

    Le calendrier grégorien est entré en usage dans tous les pays catholiques romains au mois d’octobre de cette année 1582. Les saisons ont été remises en ordre grâce à l’élimination de 10 jours du calendrier : on est passé du jeudi 4 octobre 1582 au vendredi 15 octobre 1582.

    La Grande-Bretagne et ses colonies ne sont passées au calendrier grégorien qu’au mois de septembre 1752. A cette époque, la correction nécessaire était de (1752-1582) x 0,0078 = 1,33 jours supplémentaires. Certains documents britanniques de la période précédant cette réforme contenaient 2 dates différentes.

    A savoir

    Une année tropique est la période de temps requise pour que le Soleil passe d’un équinoxe vernal [équinoxe de printemps] à un autre. Elle vaut 365 jours 5 heures 48 minutes et 46 secondes (365,2422 jours)

    Equinoxe provient du latin aequinoctium. De « aequus » qui signifie « égal » et « nox » qui signifie « nuit » : à l’équinoxe, jour et nuit ont une durée identique.

    Laisser une réponse