Nullius In Verba
  • Pourquoi les Transits de Vénus sont-ils si rares ?

    Posté le 6 juin 2012

    Aujourd’hui, 6 juin 2012, s’est produit le dernier transit de Vénus de votre vie (Eh oui, le prochain est prévu pour le 11 décembre 2117)

    Le précédent transit de Vénus date du 8 juin 2004. Mais ne vous laissez pas tromper par cette proximité dans le temps : les transits de Vénus sont très rares car ils suivent un motif qui se répète tous les 243 ans, avec des paires de transit de 8 ans d’écart séparés par de longs intervalles allant jusqu’à 121,5 ans. Avant 2004, la dernière paire de transits a eu lieu en décembre 1874 et décembre 1882.

    Vénus passe 5 fois tous les 8 ans entre la Terre et le Soleil, ou une fois tous les 584 jours, par un point appelé conjonction inférieure. Vénus passe souvent au-dessus ou en dessous du disque solaire à la conjonction inférieure.

    Si Vénus et la Terre tournaient autour du Soleil sur le même plan il y aurait 5 conjonctions inférieures (et donc 5 transits) de Vénus tous les 8 ans. Cependant, le plan orbital de Vénus est incliné de 3,4° par rapport à celui de la Terre. Une combinaison de facteurs est donc nécessaire pour qu’un transit de Vénus soit visible depuis la Terre.

    Pendant la moitié de son orbite, Vénus voyage au Sud du plan orbital de la Terre, puis au Nord pour l’autre moitié. A 2 endroits de son orbite, Vénus passe par des points du plan orbital de la Terre appelés « noeuds ». Lorsque Vénus passe du Sud vers le Nord, le point est appelé noeud ascendant. Et lorsque Vénus passe du Nord vers le Sud, il est appelé noeud descendant. Lorsque la conjonction inférieure de Vénus coïncide avec l’un de ces points un transit de Vénus se produit.

    Le transit d’aujourd’hui s’est produit sur un noeud descendant.

    Admirez le spectacle

    Source : EarthSky

    Laisser une réponse