Nullius In Verba
  • Rolex Awards : pour encourager les projets qui contribuent au bien-être de l’humanité

    Posté le 12 novembre 2012

    Depuis 1976, Rolex a récompensé des personnes extraordinaires qui avaient le courage et la conviction leur permettant de relever des défis majeurs. Chaque Rolex Awards for Enterprise est attribué à un projet qui mérite d’être soutenu pour sa capacité à améliorer la vie de nombreuses personnes ou à protéger le patrimoine culturel et naturel du monde.

    Les Rolex Awards for Enterprise se déroulent tous les 2 ans. Les lauréats sont sélectionnés par un jury international d’experts indépendants qui inclut généralement des explorateurs, écologistes, scientifiques, docteurs, éducateurs et innovateurs.

    Cinq domaines sont privilégiés par Rolex : technologie et innovation, héritage culturel, environnement, découverte et exploration, et science et médecine. Les projets sont évalués sur leur originalité, impact potentiel, faisabilité et, par-dessus tout, pour l’esprit d’entreprise des candidats.

    Les lauréats recoivent leur récompense (100 000 francs suisses) lors d’une cérémonie spéciale, en présence d’invités de marque.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Le MIT présente un jeu vidéo qui vous fait visualiser les effets d’un voyage à une vitesse proche de celle de la lumière

    Posté le 8 novembre 2012

    « A Slower Speed of Light » est un prototype de jeu vidéo (disponible sur PC et Mac) créé par Le MIT. Le joueur navigue dans un espace 3D où le fait de ramasser des orbs (petites sphères lumineuses) réduit la vitesse de la lumière.

    A mesure que vous ramassez ces sphères, les effets visuels de la relativité restreinte deviennent de plus en plus prononcés, ce qui rend le jeu de plus en plus difficile. Ces effets rendus en temps réel incluent l’effet Doppler (le décalage vers le rouge et le décalage vers le bleu de la lumière, et le décalage de l’infrarouge et de l’ultraviolet vers le spectre visible); l’effet de phare (qui accroît la luminosité dans la direction de déplacement); la dilatation du temps (différences entre la perception de l’écoulement du temps entre le joueur et le monde extérieur); la transformation de Lorentz (déformation de l’Espace aux vitesses proches de celle de la lumière); et le « runtime effect » (possibilité de voir les objets tels qu’ils étaient dans le passé, dû au temps de déplacement de la lumière).

    Lire la suite de cette entrée »

  • Le télescope Fermi regarde à travers le brouillard cosmique pour compter les étoiles

    Posté le 3 novembre 2012

    En utilisant les données du télescope spatial Fermi, une équipe internationale de scientifiques a déterminé la densité des étoiles dans l’Univers : 1,4 étoiles par 100 milliards d’années-lumière cube.

    Compter toutes les étoiles de l’Univers n’est pas une mince affaire. Pour arriver à ce nombre, la collaboration a utilisé une astucieuse combinaison de mesures.

    Tout d’abord, l’équipe a compté le nombre de rayons gamma (la forme de lumière la plus énergétique) provenant des blazars (points verts sur la carte). Les blazars sont des galaxies alimentées par des trous noirs qui ne font pas qu’aspirer d’énormes quantités de matière mais en expulsent en crachant des jets de plasma et de rayonnement à des vitesses proches de celle de la lumière.

    Lire la suite de cette entrée »