Nullius In Verba
  • LHC – Le test de la balle de Ping Pong

    Posté le 26 avril 2013

    LHC - Balle radiofréquenceLe 16 avril dernier, les physiciens du LHC ont envoyé une balle stérilisée légèrement plus petite qu’une balle de Ping Pong sur une section d’environ 3 km du célèbre accélérateur de particules.

    Ils voulaient s’assurer qu’il n’y ait pas de problèmes de connexions entre les aimants. Ces problèmes peuvent surgir lors des changements de température.

    Cette balle radiofréquence, développée en 2007, embarquait un petit émetteur qui a permis aux scientifiques de suivre sa progression. Elle se déplace par simple aspiration, envoyant des infos tous les 500 mètres.

    Les tuyaux de faisceaux du LHC sont fragiles. Tout doit être vérifié et revérifié pour minimiser tout problème éventuel. Et ce simple test peut éviter des problèmes complexes.

    La circonférence de 27 km du LHC est composée de 8 sections droites reliées entre elles par 8 arcs. Plus de 1600 aimants courbent et concentrent les faisceaux de particules qui font le tour de l’accélérateur à des vitesses proches de celle de la lumière. Les interconnexions en cuivre assurent que l’électricité circule d’un aimant à l’autre.

    Ces interconnexions sont installées à température ambiante, mais elles doivent opérer à des températures extrêmement basses lorsque le LHC fonctionne. Le métal se contracte alors d’environ 40 millimètres. Habituellement, les doigts de cuivre restent plats. Mais parfois ils forment des boucles qui créent un renflement pouvant bloquer un faisceau de particules.

    Faire ce test avec les faisceaux prendrait beaucoup trop de temps. C’est pourquoi les scientifiques ont opté pour un test qui prend environ 15 minutes par section. Plutôt que d’envoyer un faisceau à travers le tuyau, ils envoient cette balle radiofréquence. Si jamais elle se coince, les techniciens utilisent un endoscope pour regarder dans le tuyau et diagnostiquer le problème.

    Le LHC a passé ce test avec succès mais devra en passer beaucoup d’autres avant son redémarrage prévu en 2015.

    Source : Symmetry Magazine

    Laisser une réponse