Nullius In Verba
  • Le détecteur le plus sensible du monde n’a pas (encore) détecté de particules de matière noire

    Posté le 31 octobre 2013

    LUX_Photomultipliers_square(Cet article fait suite à Matière noire : résultats très importants attendus le 30 octobre prochain)

    Après plus de 3 mois de fonctionnement, le détecteur le plus sensible du monde n’a pas détecté de matière noire.

    La matière noire, qui ne peut s’observer que par ses effets gravitationnels sur les galaxies et amas de galaxies, est la forme de matière prédominante dans notre Univers. Les WIMPs (particules massives intéragissant faiblement), qui n’intéragissent que très rarement avec la matière ordinaire, sont les principaux candidats pour la matière noire. Leur masse est inconnue mais des théories ainsi que des résultats d’autres expériences suggèrent un certain nombre de possibilités.

    LUX a un pic de sensibilité pour une masse de WIMP de 33 GeV/c2, avec une limite de sensibilité 3 fois plus importante que les précédentes expériences. LUX a également une sensibilité 20 fois plus importante que les précédentes expériences en ce qui concerne les WIMPs de masse plus faible, dont la possible détection a été suggérée par d’autres expériences. Des évènements de détection de WIMPs de faible masse détectés récemment par des détecteurs de silicium ultra froid auraient dû produire plus de 1600 évènements dans le détecteur LUX (ce qui ferait une détection toutes les 80 minutes) mais aucun signal n’a été détecté.

    Retrouvez toutes les photos du détecteur LUX sur la page Flickr de l’expérience

    Source : SanfordLab – Photo d’illustration : Détecteur LUX vu du dessous

    Laisser une réponse