Nullius In Verba
  • La Gravité Quantique à Boucles

    Posté le 17 octobre 2013

    Gravite_quantique_a_bouclesLa théorie de la gravité quantique à boucles, en développement depuis le milieu des années 1980, décrit le tissu de l’Espace-Temps comme étant une toile d’araignée évolutive de fils qui transportent de l’information à propos des zones quantifiées et des volumes des régions qu’ils traversent.

    Les fils individuels de la toile doivent finalement joindre leurs extrêmités pour former des boucles (d’où le nom de la théorie). Ces boucles n’ont pas de rapport avec les cordes de la théorie des cordes, ces dernières se déplaçant dans l’Espace-Temps alors que les boucles de la théorie de la gravité quantique à boucles sont l’Espace-Temps : l’information qu’elles transportent définit la forme du tissu de l’Espace-Temps dans leur voisinage.

    Les boucles étant des objets quantiques, elles définissent également une unité minimale d’espace de la même manière que la mécanique quantique ordinaire définit une énergie minimale pour un électron dans un atome d’hydrogène. Ce quanta d’espace a une taille approximative de l’échelle de Planck sur un côté. Essayez d’insérer un fil supplémentaire qui transporte moins d’espace et il se déconnectera simplement du reste de la toile. Il ne pourra pas se lier à quoique ce soit d’autre et quittera l’Espace-Temps.

    Une conséquence avantageuse d’un espace minimal est que la gravité quantique à boucles ne peut pas se contracter en une quantité infinie de courbure sur un point infinitésimal. Cela signifie que cette théorie ne peut pas produire le type de singularité qui fait que les équations de la relativité générale d’Einstein s’écroulent à l’instant du Big Bang et au centre des trous noirs.

    Lire la suite de cette entrée »

  • La Double Désintégration Bêta Sans Neutrinos

    Posté le 10 octobre 2013

    Double_desintegration_beta_sans_neutrinosL’observation de la double désintégration bêta sans neutrino suggèrerait que le boson de Higgs du Modèle Standard ne peut pas donner de masse aux neutrinos.

    Le 4 juillet 2012 les physiciens ont découvert le boson de Higgs, améliorant notre compréhension de la manière dont les particules acquièrent leur masse. Les neutrinos quant à eux sont plus légers, bien plus légers que des électrons ou autres particules similaires. Serait-ce un signe que la masse des neutrinos ne serait pas seulement liée au boson de Higgs ?

    Nous pouvons explorer cette possibilité avec un processus connu sous le nom de double désintégration bêta. Dans une double désintégration bêta « normale », 2 neutrons d’un noyau atomique se transforment en 2 protons tout en éjectant 2 neutrinos et 2 électrons. Une douzaine de noyaux différents subissent ce type de désintégration très rare.

    Maintenant, supposons que les neutrinos, en plus d’être électriquement neutres, sont en fait exactement neutres de toutes les manières possibles : à tel point qu’un neutrino et un anti-neutrino seraient complètement identiques.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Le Prix Nobel de Physique 2013 a été décerné à Peter Higgs et François Englert

    Posté le 8 octobre 2013

    Prix_Nobel_de_Physique-2013Le Prix Nobel de Physique 2013 a été décerné à Peter Higgs (Université d’Edimbourg, Royaume-Uni) et François Englert (Université Libre de Bruxelles, Belgique) pour la découverte théorique d’un mécanisme qui contribue à notre compréhension de l’origine de la masse des particules subatomiques, et qui a été confirmé récemment grâce à la découverte de la particule fondamentale prédite par les expériences ATLAS et CMS du LHC du CERN.

    La théorie récompensée est un élément central du Modèle Standard de la physique des particules. Selon le Modèle Standard, chaque chose, les fleurs, êtres humains, étoiles et planètes consistent en quelques éléments de base : des particules de matière. Ces particules sont gouvernées par des forces transmises par des particules de force.

    L’ensemble du Modèle Standard repose sur l’existence d’un type particulier de particule : le boson de Higgs. Cette particule provient d’un champs invisible qui remplit tout l’espace. Même lorsque l’Univers semble vide, ce champs est présent. Sans celui-ci, nous n’existerions pas car c’est grâce aux intéractions avec ce champs que les particules acquièrent leur masse. La théorie proposée indépendamment en 1964 par Englert et Higgs décrit ce processus.

    François Englert est citoyen belge, né en 1932 à Etterbeek. Il a obtenu son doctorat en 1959 à l’Université Libre de Bruxelles. Il est professeur émérite à cette Université.

    Peter W. Higgs, est citoyen britannique, né en 1929 à Newcastle upon Tyne. Il a obtenu son doctorat en 1954 au King College de l’Université de Londres. Il est professeur émérite à l’Université d’Edimbourg.

    Prix_Nobel_de_Physique-2013-banniere

    Source : Nobelprize.org

  • Le ciel étoilé de Mauna Kea [Video]

    Posté le 7 octobre 2013

    Maunea_KeaIl s’agit d’une vidéo timelapse des observatoires situés au sommet de Mauna Kea (Hawaï). Ce sommet, qui se trouve à une altitude de 4205 m, est le site par excellence de l’astronomie dans l’hémisphère Nord.

    En tant qu’étudiant diplômé à l’Université de Hawaï, Sean Goebel a profité de son accès au site pour nous produire cette superbe vidéo qui a été filmée pendant 3 nuits au mois d’avril et 4 nuits pendant l’été 2013.

    Via Petapixel