Nullius In Verba
  • Tout Savoir sur les Comètes

    Posté le 27 novembre 2013
    Comète de Halley vue de l'observatoire Lick le 6 juin 1910

    Comète de Halley vue de l’observatoire Lick le 6 juin 1910

    Qu’est-ce qu’une comète ?

    Une comète est un petit corps céleste, peut-être un ancien vestige d’une planète qui n’a pas terminé sa formation. Les comètes se trouvent sur les orbites de 2 régions : une à l’extérieur de l’orbite de Neptune où se trouvent les comètes de la ceinture de Kuiper et l’autre beaucoup plus lointaine où se trouvent les comètes du nuage d’Oort.

    De quoi sont faites les comètes ?

    Les comètes sont constituées de morceaux de glace, de roche et de poussière piégée. Elles sont composées en grande partie de glace d’eau mais contiennent également (en quantité beaucoup plus faible) du monoxyde de carbone, du dioxyde de carbone, du méthane, de l’ammoniac et d’autres matières volatiles.

    Pourquoi les comètes ont-elles une chevelure ?

    Loin du Soleil, dans le froid glacial du système solaire externe, les comètes n’ont pas de chevelure. C’est seulement lorsque leur orbite les fait s’approcher du Soleil qu’une chevelure se forme. La chevelure des comètes se forme lorsque la chaleur du Soleil vaporise (sublime) la glace qu’elles contiennent. Les gaz résultant, ainsi que la libération de la poussière piégée dans la glace, sont éjectées par la combinaison de la pression du rayonnement solaire et du vent solaire.

    Comment les comètes sont-elles nommées ?

    Les comètes sont généralement baptisées d’après le nom de la personne ou des personnes qui les ont découvertes, bien qu’il y ait des exceptions. La comète de Halley, par exemple, avait été observée par les Chinois, les Babyloniens et les Européens depuis 240 av JC mais elle n’a été « officiellement » découverte par l’astronome Edmond Halley qu’en 1705. Il a conclu correctement que les observations précédentes en 1531, 1607 et 1682 correspondaient en fait à la même comète. La comète ISON quant à elle a été découverte le 21 septembre 2012 par Vitali Nevski et Artyom Novichonok en utilisant l’International Scientific Optical Network (ISON).

    Que peuvent nous apprendre les comètes sur la Terre et le Système Solaire ?

    Parce que les comètes sont les vestiges des processus de formation des planètes qui se sont produits il y a plus de 4 milliards d’années, elles peuvent nous informer sur les conditions qui régnaient dans le système solaire primitif. En observant les comètes les scientifiques peuvent faire des estimations et déductions logiques éclairées sur la composition, les taux de collision, et les processus de formation de cette époque lointaine.

    Avons-nous déjà envoyé une sonde sur une comète ?

    Oui. La NASA, l’ESA et l’agence spatiale russe ont toutes envoyé des sondes pour observer (et prélever des échantillons) de comètes. Au total, 9 survols de comètes ont été effectués. Le premier date de 1985 : la sonde ICE avait visité la comète Giacobini-Zinner. La sonde européenne Rosetta est en route vers la comète Churyumov-Gerasimenko et devrait arriver à destination en novembre 2014.

    Source : NASA
    Crédit photo : observatoire Lick / UC Santa Cruz

    Laisser une réponse