Nullius In Verba
  • Evolution Stellaire : formation et évolution des étoiles

    Posté le 29 mai 2014

    Evolution_stellaire
    (Cliquez pour agrandir l’image) De bas en haut on va d’une protoétoile de faible masse à une protoétoile de masse de plus en plus importante.

    La vitesse d’évolution et le destin d’une étoile dépend de sa masse

    Tout commence avec un nuage de poussière et de gaz
    En raison de la pression exercée par la force gravitationnelle, La poussière et le gaz se compressent et s’échauffent pour créer une protoétoile. Selon sa taille, la protoétoile ne donne pas le même résultat.

    Protoétoile beaucoup plus petite que le Soleil
    Formation d’une naine brune

    Protoétoile un peu plus petite que le Soleil
    Formation d’une naine rouge

    Protoétoile de la même taille que le Soleil
    Formation d’une étoile semblable à notre Soleil
    Par la suite, ce type d’étoile consume tout son hydrogène par réaction de fusion nucléaire pour devenir une géante rouge. De la matière est éjecté, créant une coquille filamentaire entourant une petite étoile chaude. On a maintenant une nébuleuse planétaire. L’étoile centrale finit par s’effondrer pour devenir une naine blanche. Si cette naine blanche dépasse la masse maximale de stabilité appelée “limite de Chandrasekhar”, elle explose en une supernova de Type 1a.

    Protoétoile beaucoup plus grande que notre Soleil
    Formation d’une supergéante bleue dont l’avenir dépend de sa masse.

    – Si elle est d’une masse supérieure à environ 10 masses solaires elle devient une supergéante rouge. Selon sa masse, ses couches extérieures peuvent être éjectées. Elle devient alors une géante bleue qui explose en supernova de type II après avoir consommé tout son carburant. Soit elle conserve ses couches extérieures jusqu’à épuisement de son carburant pour ensuite exploser en supernova de type II. Si le noyau s’effondre après explosion en supernova, la géante bleue devient soit une étoile à neutrons, soit un trou noir.

    – Si elle est d’une masse d’environ 100 masses solaires elle explose en supernova de type II

    – Si elle est d’une masse d’environ 150 masses solaires elle s’effondre en trou noir.

    Crédit image : NASA

     

    2 réponses à “Evolution Stellaire : formation et évolution des étoiles” Icône RSS

    • C’est beau, c’est clair, c’est limpide. Merci.

    • Merci pour le compliment ! C’est ce que j’espérais faire : je voulais quelque chose de concis qui permette d’avoir une vision globale de la manière dont se forment les différents types d’étoiles.


    Laisser une réponse