Nullius In Verba
  • SHINE : Une expérience destinée à mieux comprendre le plasma quarks-gluons

    Posté le 21 février 2015

    CERN-NA61_Shine-eventL’objectif de l’expérience NA61/SHINE (pour “SPS Heavy Ion and Neutrino Experiment”) est d’étudier le plasma quarks-gluons, un état de la matière dans lequel les quarks se déplacent librement, sans être confinés dans les protons et les neutrons par la force nucléaire forte. Les scientifiques veulent étudier de manière plus précise les transitions entre la phase dans laquelle les quarks sont confinés et la phase dans laquelle ils sont libres.

    On pense que le plasma quarks-gluons existait au tout début de l’Univers.

    Cela fait 2 ans que les équipes du CERN se préparaient à utiliser des faisceaux d’argon. Contrôler ces particules, qui ont une masse beaucoup plus importante que celle des protons, n’est pas une chose facile. Les opérateurs ont dû s’adapter au système d’accélération du Super Proton Synchroton (SPS), un accélérateur de 7 km de circonférence qui est la dernière étape avant l’envoi des ions d’argon sur leur cible constituée d’atomes de scandium.

    Le SPS est l’avant-dernier accélérateur du complexe d’accélérateurs du CERN. Juste après, il y a le LHC.

    C’est le 12 février dernier que les premières collisions avec des ions d’argon ont été enregistrées.

    Pour permettre 8 semaines d’expérimentation avec les ions d’argon tout en injectant des protons vers les détecteurs du LHC, les accélérateurs alterneront entre les 2 : dans chaque cycle de 21,6 secondes, le SPS fournira 2 faisceaux de protons et un faisceau d’argon.

    Source : CERN

    Laisser une réponse