Nullius In Verba
  • IBM Watson – Le Supercalculateur Intelligent de IBM

    Posté le 22 février 2016

    IBM Watson

    Watson est un supercalculateur de IBM qui combine l’intelligence artificielle avec un logiciel d’analyse sophistiqué. Il a été nommé d’après Thomas J. Watson, PDG de IBM de 1914 à 1956 et inventeur du slogan “Think” de l’entreprise.

    Watson est connu pour avoir, en 2011, remporté le Jeopardy contre 2 des meilleurs joueurs. Depuis, le supercalculateur est devenu 24 fois plus rapide et 90% plus petit. A l’époque il faisait la taille d’une chambre à coucher et maintenant il fait la taille de 3 boites de pizza empilées.

    Les supercalculateurs les plus rapides du monde utilisent Linux comme système d’exploitation. IBM Watson ne fait pas exception : il est constitué d’un cluster de serveurs Power 750 et utilise le logiciel DeepQA sous SUSE Linux Enterprise Server 11.

    Watson analyse les données non structurées. Ces données non structurées peuvent être des articles, rapports de recherche, publications sur les réseaux sociaux, etc. En fait, toutes les données générées par des humains et pour des humains. Et c’est important car 80% des données ne sont pas structurées.

    Comment est-ce que Watson apprend ?

    Quand Watson doit apprendre un nouveau sujet il apprend le langage, le jargon et le mode de pensée du domaine concerné. Il apprend le corpus de ce domaine, ce qui requiert une intervention humaine pour éliminer toutes les informations qui ne sont pas à jour ou mal considérées.
    Il est ensuite entrainé par un expert humain pour apprendre à interpréter l’information en utilisant ce qu’on appelle le Machine Learning (Apprentissage automatique).

    – Tous les documents (pages Web, pdf, documents Word) à propos d’un sujet sont chargés dans Watson
    – Des questions/réponses sont ajoutées pour entrainer Watson sur le sujet. Le supercalculateur apprend aussi continuellement de ses interactions avec les utilisateurs.
    – Watson est automatiquement mis à jour dès qu’une nouvelle information est publiée

    Comment Watson répond aux questions ?

    Watson est capable de répondre à des questions posées en langage naturel. Pour ce faire il cherche dans des millions de documents pour trouver des milliers de réponses possibles.
    Il collecte ensuite des éléments de réponse et utilise un algorithme de notation pour évaluer leur qualité. Pour finir il classe tous les résultats en se basant sur le score obtenu pour chaque élément de réponse.

    A quoi Watson peut-il servir ?

    Watson a de nombreuses applications. Il peut aider les médecins pour les diagnostics, équiper des robots pour leur permettre d’apprendre des langages, aider les chefs à trouver de nouvelles idées de plats (Chef Watson), aider aux prévisions météo etc. Il permet de naviguer parmi les tonnes d’informations non structurées disponibles sur le Web et d’y donner un sens.

    Le futur de Watson

    En janvier 2014, IBM a lancé le IBM Watson Group, une nouvelle unité business dédiée au développement et à la commercialisation de conseillers cognitifs via le cloud. Cela va permettre à IBM de créer une nouvelle classe de logiciels, services et applications qui s’améliorent par apprentissage via leurs interactions avec les utilisateurs et permettent d’y voir clair parmi les quantités énormes de données du Big Data

    Laisser une réponse