Nullius In Verba
  • MoEDAL : le détecteur de monopôles magnétiques du LHC

    Posté le 23 août 2016

    Comparaison_Monopoles_Dipole

    MoEDAL est un détecteur situé près de LHCb. Il emploie des méthodes non conventionnelles visant à découvrir des preuves d’une nouvelle physique, au-delà du Modèle Standard. Il est, en autres, à la recherche des monopôles magnétiques.

    Le 10 août dernier, l’expérience MoEDAL a publié son premier papier concernant la recherche de ces monopôles dans le journal JHEP (Journal of High Energy Physics). Il s’agit d’une analyse des données collectées lorsque le détecteur piège n’était encore qu’un prototype.

    Malgré le fait qu’aucun monopôle n’ait été détecté, les résultats obtenus ont permis à la collaboration MoEDAL de placer de nouvelles limites de masse, supposant un mode de production simple de ces particules hypothétiques. Le travail se porte maintenant sur l’analyse des données obtenues en 2015 avec le détecteur complet.

    detecteur_moedal

    MoEDAL agit comme une caméra géante qui comprend des détecteurs de traces nucléaires (détecteurs en plastique NTD) qui sont plus tard analysées par des microscopes ultra-rapides.

    Il agit également comme un piège à particules : les monopôles, s’ils existent, devraient perdre très rapidement leur énergie et peuvent donc être ralentis. C’est un dispositif consistant en 0,8 tonnes de détecteurs en aluminium qui fait office de piège. Par la suite, un magnétomètre scanne ces détecteurs à la recherche d’une charge magnétique qui signalerait la présence d’un monopole.

    MoEDAL inclut également un réseau de détecteurs à pixels en silicium (TimePix) pour surveiller l’environnement en temps réel.

    Ci-dessous une vidéo d’introduction des monopôles magnétiques. Cette vidéo a été réalisée par la Royal Society à l’occasion d’une exposition qui leur a été dédié.

    Laisser une réponse