Nullius In Verba
  • Détection d’un signal radio puissant en provenance d’une étoile similaire à notre Soleil

    Posté le 30 août 2016

    RATAN_600

    Des astronomes ont détecté un signal provenant de l’étoile HD 164595, située à 95 années-lumière de la Terre, dans la constellation Hercule. Cette étoile est presque exactement comme notre Soleil mais n’a qu’une planète connue pour le moment. La planète en question est une géante gazeuse de la taille de Neptune et effectue son orbite complète en 40 jours.

    Ce signal, d’environ 11 GHz, a été détecté le 15 mai 2015 par le télescope RATAN-600, exploité par l’Académie des Sciences de Russie, et dont la mission principale est de surveiller l’activité solaire. Aucune source astrophysique connue n’émet à cette fréquence. C’est pourquoi les chercheurs travaillant avec RATAN-600 appellent à une surveillance constante de cette source énigmatique.

    La source est tellement intense que si elle transmet les ondes radio dans toutes les directions elle a besoin d’une énergie énorme de 1020 Watts (des centaines de fois plus d’énergie que toute la lumière du Soleil qui nous arrive sur Terre). Mais si elle ne transmet que vers la Terre elle a besoin de 1013 Watts (plus ou moins l’énergie utilisée par toute l’humanité). Le signal pourrait correspondre à un signal d’origine extraterrestre mais pour le moment personne ne privilégie cette hypothèse car il est nécessaire de continuer les observations avant de pouvoir tirer toute conclusion.

    Le 28 août, l’Institut SETI a pointé le Allen Telescope Array [ATA] sur cette source mais n’a rien détecté.

    Seth Shostak, astronome à l’Institut SETI, explique être étonné de n’avoir été informé que maintenant (samedi dernier) de cette découverte qui date d’un an. La procédure habituelle dans la communauté SETI est que si vous détectez un signal intéressant vous devez informer un autre observatoire pour leur donner la position de la source pour vérification.

    En ce qui concerne l’hypothèse d’une intelligence extraterrestre, il explique que c’est possible mais que le récepteur de RATAN-600 n’a aucune résolution spectrale. Le récepteur a une bande passante de 1 GHz qui est utile pour surveiller l’activité solaire mais pas dans le cas qui nous intéresse ici. Il ne peut pas vérifier avec certitude que le signal provient vraiment du système solaire de HD 164595.
    Tout comme un récepteur radio qui recevrait plusieurs stations en même temps, il lui est difficile de discerner ce qui est diffusé et à quelle fréquence.

    Si le signal est diffusé sur une large bande du spectre radio, le bruit provient probablement d’un quasar ou autre source stellaire. Si, par contre, il provient d’une bande plus étroite mais très forte, c’est probablement le produit d’une intelligence.

    Seth Shostak a également expliqué que personne ne retenait son souffle dans l’espoir qu’il s’agisse d’un signal extraterrestre. Il y a beaucoup d’autres explications plausibles en ce qui concerne l’origine de ce signal, dont des interférences terrestres.

    RATAN_600_Signal

    Laisser une réponse