Nullius In Verba
  • LINAC 4 : Un nouvel Accélérateur Linéaire pour le CERN

    Posté le 14 mai 2017

    Le CERN a récemment inauguré un nouvel accélérateur linéaire : le LINAC 4. C’est une machine de 86 mètres de long qui se situe à 12 mètres sous terre. Il a fallu près de 10 ans pour le construire.

    Après une longue période d’essai, le LINAC 4 alimentera le complexe d’accélérateurs du CERN avec des faisceaux de particules de plus grande énergie (160 MeV au lieu de 50 MeV). L’augmentation de l’énergie ainsi que l’utilisation d’ions d’hydrogène permettra de doubler l’intensité du faisceau délivré au LHC, ce qui contribuera à accroitre sa luminosité.

    La luminosité indique le nombre de particules entrant en collision dans un laps de temps défini. Plus la luminosité est élevée plus les expériences peuvent recueillir de données pour observer des événements rares.

    LINAC 4 sera connecté au LHC lors du prochain arrêt technique prévu pour 2019-2020, remplaçant le LINAC 2 (qui est en service depuis 1978) en tant que premier élément de la chaine d’accélérateurs. C’est un injecteur qui produit les particules et leur donne leur accélération initiale. La densité et l’intensité du faisceau de particules dépendent également de lui.

    Le 13 mars 2013, un faisceau d’ions d’hydrogène négatif a été accéléré pour la première fois dans le quadripôle à radiofréquence (RFQ) du LINAC 4. Dans la vidéo ci-dessous vous pouvez voir Giulia Bellodi et Carlo Rossi vous présenter le LINAC 4, en anglais.

    Architecture du LINAC 4 :

    LINAC 4 est composé d’une source d’ions, d’un quadripôle à radiofréquence et d’un hacheur,  d’un linac à tubes de glissement (DTL), d’un linac à tubes de glissement à cavités couplées (CCDTL) et d’une structure en mode Pi (PIMS)

    Source : CERN


    1 Trackbacks / Pingbacks

    Laisser une réponse