Nullius In Verba
  • Le plus puissant accélérateur de particules compact du monde

    Posté le 9th décembre 2014 Pas de commentaires

    Accélération Laser-Plasma
    Un guide d’onde à décharge capillaire de 9 cm de long est utilisé par l’expérience BELLA pour générer des faisceaux d’électron de plusieurs GeV. Le panache de plasma a été souligné grâce à l’utilisation de la photographie HDR.

    En utilisant l’un des lasers les plus puissants du monde, des chercheurs ont accéléré des particules subatomiques aux plus hautes énergies jamais enregistrées par un accélérateur compact.

    L’équipe du Berkeley National Lab (Berkeley Lab), du département de l’énergie des Etats-Unis, a utilisé un laser petawatt spécialisé et un gaz de particules chargées (plasma) pour accélérer les particules. Cette installation est connue sous le nom d’accélérateur laser-plasma, une catégorie émergente d’accélérateurs de particules qui, pensent les physiciens, permettra de rétrécir les accélérateurs traditionnels de plusieurs kilomètres de long à une taille qui leur permettra de tenir sur une table.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Les Lauréats 2014 du Prix « Sanofi – Institut Pasteur »

    Posté le 2nd décembre 2014 Pas de commentaires

    Sanofi-Institut_Pasteur-2014_AwardsLe Prix Sanofi – Institut Pasteur récompense chaque année depuis 2012 des chercheurs d’envergure internationale.

    Cette année, une dotation de 300 000 € a été attribuée pour soutenir les travaux de 4 chercheurs, sélectionnés parmi quelque 80 scientifiques du monde entier, qui appartiennent à trois catégories d’avancement de carrière : “Junior”, “Mid-career” et “Senior”.

    Ce sont des travaux effectués dans deux domaines majeurs pour la santé mondiale (maladies tropicales négligées et l’immunologie) qui ont été récompensés.

    Les lauréats sont :
    Docteur Priscille Brodin (catégorie “Junior”) pour ses recherches sur la tuberculose et sur l’ulcère de Buruli.
    Docteur Nadine Laguette (catégorie “Junior”) pour ses recherches sur le rôle de la protéine SAMHD1 dans l’infection par le VIH.
    Professeur Jean-Laurent Casanova (catégorie “Mid-career”) pour ses recherches sur la génétique des maladies infectieuses, en particulier chez l’enfant.
    Professeur Etienne Pays (catégorie “Senior”) pour ses recherches sur les maladies à trypanosomes, et notamment sur la trypanosomiase humaine africaine, ou maladie du sommeil.

    La remise des Prix s’est déroulée lors d’une cérémonie qui s’est tenue le 13 novembre au siège de Sanofi, en présence d’Elias Zerhouni [Président Monde, Recherche et Développement de Sanofi] et du Professeur Christian Bréchot [Directeur Général de l’Institut Pasteur].

    Lire la suite de cette entrée »

  • Le Premier Objet issu de l’Impression 3D à avoir été Fabriqué dans l’Espace

    Posté le 30th novembre 2014 Pas de commentaires

    Impression3D-Premier_objet-Espace
    Le commandant Barry “Butch” Willmore tient dans ses mains la première pièce issue de l’impression 3D à avoir été fabriquée dans l’Espace. Il s’agit d’une plaquette pour la tête d’impression de l’extrudeur.

    Cette semaine a été historique car le premier objet issu de l’impression 3D a été fabriqué dans l’Espace, à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS). C’était le 24 novembre dernier à 9:28pm GMT (10h28 heure française).

    “Lorsque le premier humain a conçu un outil à partir d’une pierre, personne ne pouvait imaginer qu’un jour nous répliquerions la même idée fondamentale dans l’Espace”, a déclaré Aaron Kemmer, le PDG de Made In Space. Il ajoute qu’il considère le fonctionnement de cette imprimante 3D dans l’Espace comme un moment de transformation, pas seulement pour le développement spatial mais pour la capacité de notre espèce à vivre en dehors de la Terre.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Philae est contrôlé par 2 processeurs 16 bits des années 1980

    Posté le 17th novembre 2014 Pas de commentaires

    PhilaeL’atterrisseur de la mission Rosetta est contrôlé par 2 processeurs RTX2010 16 bits cadencés à 8 MHz. Ces processeurs datant des années 1980 sont utilisés par le système de commande et de gestion des données (CDMS) de Philae pour contrôler tous les aspects de l’atterrisseur. 8 autres processeurs RTX2010 contrôlent les expériences.

    Toutes les fonctions doivent être pré-programmées et être exécutées par le CDMS avec une tolérance de panne absolue car l’envoi d’un signal vers la Terre prend plus de 28 minutes. Dans le cas d’une défaillance de l’un de ses composants, le système doit être capable de continuer à fonctionner.

    Pourquoi avoir choisi ce processeur ? Parce que c’est le moins cher des processeurs “durcis” contre les rayonnements (résistants aux rayonnements) et suffisamment puissant pour pouvoir gérer la procédure complexe d’atterrissage.

    Source : The CPUSHACK museum

  • Mission Rosetta – Images de Philae survolant la comète 67P

    Posté le 17th novembre 2014 Pas de commentaires

    Philae_67P_survol

    L’ESA vient de publier cette nouvelle image. De gauche à droite vous pouvez voir Philae descendre vers la comète 67P et la survoler avant de se poser une première fois. L’image prise à 16h43 heure française (15:43 GMT) confirme que Philae se déplaçait vers l’Est, comme le suggéraient les données recueillies.

    La mosaïque comprend une série d’images capturées par la caméra OSIRIS sur une période de 30 minutes lorsque Rosetta était à 15,5 km de la surface. La résolution est de 28 cm/pixel et les encarts ont une résolution de 17x17m. Les temps sont indiqués en GMT (pour l’heure française il faut compter une heure de plus).

    Le premier atterrissage s’est produit à 16h34 (15:34 GMT). Les 2 images n’indiquent pas l’heure de l’atterrissage mais montrent le site tel que photographié avant (15:18 GMT) et après (15:43 GMT). A 16h43 (15:43 GMT), Philae se trouvait à l’endroit indiqué par le dernier encart.

    Après avoir touché le sol et rebondi une nouvelle fois à 18h25 (17h25 GMT) il a fini par se poser à 18h32 (17h32 GMT).

    Source : ESA