Nullius In Verba
  • Cassini : suivez le grand plongeon dans l’atmosphère de Saturne

    Posté le 14 septembre 2017

    C’est le 15 septembre 2017 à 10h37 que la sonde Cassini sera reconfigurée pour que ses 8 instruments de bord collectent et transmettent leurs données en temps-réel (à 3,4 Ko par seconde) lors du plongeon final.

    Il est assez incroyable d’imaginer qu’il faut 83 minutes, à la vitesse de la lumière, pour que les signaux radio envoyés par Cassini traversent les 1,4 milliards de kilomètres qui les séparent de la Terre pour nous parvenir.

    L’entrée dans l’atmosphère de Saturne commence à 13h54 : les propulseurs fonctionneront à 10% de leur puissance.

    A 13h55 les propulseurs fonctionneront à 100% de leur capacité et l’antenne commencera à ne plus pointer vers la Terre : c’est donc à 13h55 heure française que l’on devrait perdre le contact avec Cassini

    Les heures indiquées sont les heures auxquelles on recevra le signal sur Terre. Les heures réelles des évènements sont : 12h31 heure française pour l’entrée dans l’atmosphère de Saturne et 12h32 pour la fin de la transmission.

    Pour rappel :
    Vous pouvez suivre les derniers instants de Cassini en direct le 15 septembre à partir de 13h heure française sur Youtube, Ustream, le site de la NASA et Facebook

    Lire la suite de cette entrée »

  • La Sonde Cassini se Prépare au Grand Plongeon

    Posté le 13 septembre 2017


    Image de la Terre prise par Cassini le 19 juillet 2013

    Lancée le 15 octobre 1997, la sonde embarquant l’atterrisseur Huygens est entrée dans l’orbite de Saturne le 30 juin 2004, devenant le premier satellite à s’insérer dans l’orbite de la planète. Une autre date importante est l’atterrissage de Huygens sur Titan le 14 janvier 2005.

    Après 20 ans de voyage (à un mois près), la sonde Cassini va faire son plongeon final dans l’atmosphère de Saturne où elle sera détruite par la forte pression et température de la géante gazeuse. Le but de cette manoeuvre est de protéger Titan et Encelade en empêchant la sonde, qui est bientôt à court de carburant, de s’écraser sur ces satellites naturels de Saturne.

    C’est le 15 septembre que Cassini fera son approche finale et son plongeon durant lequel elle enverra des informations tant que ses petits propulseurs pourront maintenir son antenne pointée vers la Terre.

    Ce grand plongeon a été préparé depuis le mois d’avril dernier. C’est le 22 avril que la trajectoire de Cassini a été corrigée en utilisant l’attraction gravitationnelle de Titan. Chaque semaine, Cassini a plongé dans le fossé d’approximativement 2000 km qui sépare Saturne et ses anneaux. Aucune autre sonde n’avait exploré cette région.

    Lire la suite de cette entrée »

  • La Plus Grosse Eruption Solaire de Classe X Depuis Plus de 10 ans

    Posté le 6 septembre 2017

    Aujourd’hui, à 14h02 heure française, la tache solaire AR2673 a relâché une éruption solaire de classe X9.3 : la plus grosse éruption solaire depuis plus de 10 ans.

    (Voir Les Plus Grosses Eruptions Solaires de Classe X pour vous faire une idée)

    Les rayons X et rayonnements ultraviolets de cette éruption ont ionisé le sommet de l’atmosphère terrestre, provoquant un blackout sur les ondes courtes sur Europe l’Afrique et l’océan Atlantique.

    L’explosion a également produit une éjection de masse coronale (CME) que vous pouvez voir sur cette vidéo de STEREO (NASA)
    L’objet que vous voyez se déplacer à droite de la vidéo est la planète Mercure.
    Les analystes de la NOAA travaillent encore sur la modélisation de la trajectoire de cette CME pour savoir si elle était dirigée vers la Terre ou non.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Inauguration du XFEL, Laser à Rayons X Européen le Plus Puissant du Monde

    Posté le 3 septembre 2017

    Le European XFEL, le plus grand et plus puissant laser à rayons X du monde, a été officiellement inauguré le 1er septembre dernier. Les ministres de la recherche et d’autres invités de marque venant de toute l’Europe on rejoint les responsables du XFEL pour lancer officiellement les opérations de recherche avec les 2 premières expériences.

    Le European XFEL produit des impulsions lumineuses extrêmement brillantes et ultracourtes. L’installation génèrera jusqu’à 27000 impulsions par secondes (200 fois plus que les autres lasers à rayons X). Avec l’aide d’instruments spécialisés, ces rayons X permettront d’obtenir des informations complètement nouvelles des détails atomiques et des processus extrêmement rapides du nanomonde.

    Les scientifiques utiliseront ces flashs de rayons X pour, par exemple, cartographier la structure 3D de biomolécules et d’autres particules biologiques, et le feront plus rapidement et avec plus de détails que tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Preuves de la Désintégration du Boson de Higgs en Quarks

    Posté le 2 août 2017

    Le Modèle Standard fait des prédictions très précises sur la manière dont le Boson de Higgs interagit avec différentes particules. Les premières observations étaient basées sur les mesures de sa désintégration en d’autres bosons (W,Z,γ). Maintenant, les chercheurs de la collaboration ATLAS viennent de montrer comment le Higgs se désintègre directement en fermions tels que les quarks et les leptons, la famille de particules fondamentales qui composent la matière.

    Jusqu’à maintenant les chercheurs ont pu prouver la désintégration du Boson de Higgs en photons, leptons tau et bosons W et Z. Cependant, cela ne représente que 30% des désintégrations. La désintégration en quarks bottom (H→bb) qui devrait pourtant se produire avec le taux le plus élevé (environ 58% d’après le Modèle Standard) n’avait jamais été observée. La raison est qu’il est très difficile de la distinguer des processus similaires d’arrière plan (qui pourraient s’assimiler à un “bruit de fond”) : les paires de quark bottom sont créées 10 millions de fois plus souvent que les désintégrations H→bb.

    Les physiciens de la collaboration ATLAS ont donc cherché les désintégrations H→bb qui sont créées en association avec une autre particule, dans ce cas il s’agit d’un boson vecteur (W ou Z). Les désintégrations plus reconnaissables des bosons vecteurs permettent de réduire le bruit de fond. Cela conduit à un taux de production beaucoup plus faible (environ 30,000 désintégrations H→bb devraient avoir été produites de cette manière) mais fournit une opportunité de repérer cette désintégration insaisissable.

    Lire la suite de cette entrée »