Nullius In Verba
  • L’astronaute italien Lucas Parmitano a risqué la noyade suite à une fuite d’eau dans son casque

    Posté le 17 juillet 2013

    Lucas_Parmitano-Fuite_casqueUne sortie extra-véhiculaire (EVA) s’est terminée brutalement quand un liquide a commencé à s’accumuler à l’intérieur du casque de l’astronaute italien Lucas Parmitano.

    Moins d’une heure après le début de l’EVA qui devait durer 6 heures et durant laquelle il était accompagné de Chris Cassidy, Luca Parmitano a rapporté ce qui semblait être de l’eau dans son casque.

    « Ma tête est vraiment mouillée et j’ai l’impression que ça continue » a déclaré Parmitano aux controleurs de Houston.

    Pensant qu’il pouvait s’agir d’une fuite de son sac d’approvisionnement en eau, il l’a vidé. Mais de grosses gouttes de liquide ont continué à s’accumuler dans son casque.

    « D’où est-ce que ça vient ? ». « C’est trop. Maintenant j’en ai dans les yeux ».

    Lire la suite de cette entrée »

  • Les drapeaux américains sur la Lune ne sont plus américains

    Posté le 5 juillet 2013

    Lune-Drapeau_Blanc-illustrationAu cours du programme Apollo, 6 drapeaux américains ont été déployés sur la Lune.

    D’après les images de LROC on peut voir les ombres des drapeaux américains présents sur la Lune sauf celle du drapeau déposé par Apollo 11. (L’astronaute Buzz Aldrin avait rapporté que le drapeau avait été soufflé par le gaz d’échappement pendant le décollage d’Apollo 11, et les images lui ont donné raison).

    Sur les 5 drapeaux restants, aucun n’est plus américain : pendant une quarantaine d’années (bientôt 44 ans), ils ont été exposés à la fureur d’un environnement alternant 14 jours de soleil brulant avec une chaleur de 100°C et 14 jours d’obscurité avec un froid glacial de -150°C. Ajoutez à cela l’intense rayonnement ultraviolet d’une lumière solaire non filtrée sur le tissu avec lequel les drapeaux ont été fabriqués. Même sur Terre, les couleurs d’un drapeau exposé en plein soleil pendant plusieurs années finissent par s’estomper. Il est donc probable que ces symboles de la réussite américaine soient devenus tout blanc. Certains d’entre eux pourraient même avoir commencé à se désintégrer.

    Les drapeaux ont été fabriqués par Annin Flagmakers. Ils sont en nylon et ont coûté 5,50 dollars chacun à la NASA.

    Images des sites d’atterrissage des missions Apollo (LROC)

    Sources : LROC et Smithonian Air&Space mag

  • Les 50 ans du Canada dans l’Espace

    Posté le 27 septembre 2012

    Le 29 septembre 2012, le Canada célèbre 50 ans d’expérience spatiale qui l’ont propulsé au rang de leader mondial en aérospatiale.

    Le 29 septembre 1962, le Canada lançait son premier satellite scientifique nommé Alouette I et devenait ainsi la première nation, après les super puissances soviétiques et américaines, à concevoir et à fabriquer son propre satellite. Ce lancement marquait l’entrée du Canada dans l’ère spatiale et était reconnu par la communauté scientifique comme le programme spatial le plus avant-gardiste de l’époque.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Comment la NASA pourrait Secourir un Astronaute qui Dériverait dans l’Espace ?

    Posté le 5 janvier 2012

    Un astronaute en dérive dans l’Espace ? Cette situation ne s’est encore jamais produite. En règle générale, les astronautes ne flottent pas librement dans l’Espace : ils sont toujours attachés avec un filin en acier tressé qui a une résistance de traction d’environ 500 Kg. Lorsque 2 astronautes font une sortie extra-véhiculaire, ils sont souvent attachés l’un à l’autre.

    Si l’attache venait à se briser, les astronautes ont une solution de secours : les jetpacks. Les jetpacks (SAFER) sont attachés sur le dos des astronautes. Ils permettent d’avancer grâce à l’envoi de jets d’azote et de naviguer grâce à un joystick intégré.

    Evidemment, les jetpacks ne servent que si les astronautes sont conscients. Que se passerait-il si l’astronaute venait à perdre conscience ? « Une opération de secours serait menée par le 2ème astronaute ou un autre membre de la Station Spatiale Internationale » explique Michael Curie, porte-parole de la NASA pour ce qui concerne les opérations spatiales. Il ne spécule pas sur les étapes exactes du secours parce qu’elles dépendraient des circonstances. Mais il ajoute « nous sommes vraiment satisfaits de l’approche ‘attache et SAFER' ».

    Lire la suite de cette entrée »

  • 50e anniversaire du premier américain dans l’Espace

    Posté le 5 mai 2011

    Le 5 mai 1961, soit seulement 23 jours après que Youri Gagarine devienne le premier homme à aller dans l’Espace, l’astronaute Alan B Shepard s’envolait à 9:34am EST à bord de sa capsule Freedom 7 propulsée par une fusée Mercury-Redstone.

    C’est dans le cadre de la mission Mercury-Redstone 3 du programme Mercury qu’Alan Shepard réalisa un vol suborbital de 15 minutes, devenant ainsi le premier astronaute américain.

    Lire la suite de cette entrée »