Nullius In Verba
  • Mesurer la durée de vie du Boson de Higgs

    Posté le 27 juin 2014

    Boson_de_Higgs-Evenement

    Une fois produit, le Boson de Higgs se désintègre en un trilliardième de seconde (1/1021 de seconde)*

    *Exprimé dans l’échelle courte (pays anglo-saxons), 1021 est appelé “sextillion” mais dans l’échelle longue (Europe) ce nombre est appelé “trilliard”.

    Bien qu’extrêmement courte, la durée de vie du Boson de Higgs pourrait mener les scientifiques à la prochaine découverte majeure du LHC: si elle n’était pas en accord avec les prédictions théoriques du Modèle Standard, cela serait un signe qu’il existe d’autres particules ou forces. C’est pour cela qu’ils essayent de mesurer cette durée de vie avec le plus de précision possible.

    Certaines particules, comme les électrons et les protons, sont extrêmement stables et restent inchangées pendant des milliards d’années ou plus. Mais des particules beaucoup plus massives (comme les muons, les quarks top et le Boson de Higgs) sont instables et se désintègrent rapidement en des particules plus stables rapidement après avoir été produites.

    En calculant la durée de vie moyenne de ces particules instables, les scientifiques peuvent beaucoup mieux comprendre leurs propriétés et le rôle qu’elles jouent dans notre compréhension globale de la physique. Mais mesurer directement la durée de vie d’une particule fondamentale est extrêmement difficile car il s’agit de durées de vie tellement courtes qu’elles sont même imperceptibles par les meilleurs accélérateurs de particules. Par exemple, même si le Boson de Higgs se déplace à une vitesse proche de celle de la lumière, il n’a le temps de parcourir qu’une distance inférieure à celle de la longueur d’un atome avant de se désintégrer en d’autres particules.

    Lire la suite de cette entrée »

  • La Double Désintégration Bêta Sans Neutrinos

    Posté le 10 octobre 2013

    Double_desintegration_beta_sans_neutrinosL’observation de la double désintégration bêta sans neutrino suggèrerait que le boson de Higgs du Modèle Standard ne peut pas donner de masse aux neutrinos.

    Le 4 juillet 2012 les physiciens ont découvert le boson de Higgs, améliorant notre compréhension de la manière dont les particules acquièrent leur masse. Les neutrinos quant à eux sont plus légers, bien plus légers que des électrons ou autres particules similaires. Serait-ce un signe que la masse des neutrinos ne serait pas seulement liée au boson de Higgs ?

    Nous pouvons explorer cette possibilité avec un processus connu sous le nom de double désintégration bêta. Dans une double désintégration bêta « normale », 2 neutrons d’un noyau atomique se transforment en 2 protons tout en éjectant 2 neutrinos et 2 électrons. Une douzaine de noyaux différents subissent ce type de désintégration très rare.

    Maintenant, supposons que les neutrinos, en plus d’être électriquement neutres, sont en fait exactement neutres de toutes les manières possibles : à tel point qu’un neutrino et un anti-neutrino seraient complètement identiques.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Planck, Higgs et le Big Bang

    Posté le 26 septembre 2013

    Hubble_UDF« Ces dernières années, deux missions scientifiques portées par le satellite Planck de l’Agence spatiale européenne et le Grand Collisionneur de Hadrons du CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, près de Genève ont fourni un éclairage révolutionnaire sur les origines de notre univers. Nous avons appris énormément sur l’infiniment grand et le tout petit, mais savons-nous vraiment ce qui s’est passé lors du Big Bang ? Les scientifiques n’ont pas encore trouvé toutes les réponses.

    Le concept de Big Bang lui-même suscite des désaccords : si pour certains chercheurs, le Big Bang est le point d’origine de la création de notre univers, pour d’autres, c’est une idée, ce n’est pas un moment précis dans le temps et alors que sa définition pose question, sa mesure est encore plus délicate. Pourtant, l’équipe de Planck et les scientifiques du CERN qui l’an dernier, ont découvert le mythique Boson de Higgs ont réussi à progresser dans son analyse. L’expérience menée en Suisse peut selon eux, nous aider à comprendre le Big Bang dans la mesure où elle crée les conditions potentielles de l’univers tel qu’il était environ un milliardième de secondes après le Big Bang. »

    Source : Euronews

  • Collider : le LHC au creux de vos mains (Android et iOS)

    Posté le 2 août 2013

    Collider-Oxford-directCollider est une application qui vous permet d’observer des collisions de particules de haute énergie qui se produisent au LHC.

    – Regardez en direct les évènements enregistrés par le détecteur ATLAS. Lorsque ATLAS ne fonctionne pas, vous pouvez voir les derniers évènements enregistrés (le LHC sera remis en marche au mois d’avril 2015)

    – Chassez le Higgs : En utilisant des données réelles, provenant du LHC, apprenez à quoi ressemblent les électrons et muons détectés par ATLAS. Comprenez comment les bosons Z et W se désintègrent et comment les identifier. Parcourez tous les évènements de collision et voyez si vous pouvez trouver le Boson de Higgs.

    Collider_ecran
    Téléchargez Collider pour Android et iOS (iPhone/iPod/iPad)

    Lire la suite de cette entrée »

  • Est-ce que le Higgs donne leur masse aux neutrinos ?

    Posté le 23 mai 2013

    Neutrinos-HiggsSelon le Modèle Standard, le champ associé au boson de Higgs donne leur masse aux quarks et aux leptons chargés (électron, muon, tau). Cependant, de nombreux scientifiques pensent que les masses des neutrinos découlent, au moins en partie, d’un autre mécanisme encore inconnu.

    Des expériences telles que NOvA et LBNE pourraient nous aider à percer ce mystère.

    Source : Symmetry Magazine