Nullius In Verba
  • L’Etoile La Plus Mystérieuse Jamais Observée

    Posté le 7 août 2016

    Dyson_swarm

    Nom de code : KIC 8462852 (Etoile de Tabby pour les intimes)
    Découvreur : Tabetha Boyajian (Yale University)
    Distance : 1480 années-lumière
    Emplacement : entre la constellation du Cygne et de la Lyre

    En octobre 2015, tout internet était en effervescence après l’annonce de la découverte du comportement mystérieux de l’étoile KIC 8462852, surnommée Etoile de Tabby.

    C’est dans les données collectées par le télescope spatial Kepler que les scientifiques ont repéré des anomalies.

    Kepler avait observé cette étoile pendant 1600 jours
    Vers le 800ème jour, la luminosité de l’étoile avait diminué de 15%.
    Autour du 1500ème jour, elle avait diminué jusqu’à 20%. Pour obtenir une baisse de luminosité de cet ordre, un objet passant devant l’étoile doit être d’au moins la moitié de son diamètre.
    Pour vous faire une idée, la taille de Jupiter (qui est la plus grosse planète de notre système solaire) ne fait que 1/10ème de la taille de notre Soleil. Tabby est 1,5 fois plus grosse que le Soleil et nécessiterait un objet céleste immense pour subir une baisse de luminosité si importante. Il ne peut donc pas s’agir d’une planète.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Etoiles à neutrons

    Posté le 29 mai 2014

    Magnetar
    Magnétar, étoile à neutrons ayant un champ magnétique extrêmement intense

    Les étoiles à neutrons sont des vestiges stellaires d’étoiles massives qui ont explosé en supernova

    Elles ont un diamètre d’environ 20 km seulement mais sont approximativement 1,5 fois plus massives que notre Soleil

    La tension électrique créée par les étoiles à neutrons en rotation rapide est 30 millions de fois plus importante que celle de la foudre.

    Tout comme le faisceau lumineux d’un phare, le rayonnement produit par la rotation peut être observé comme étant une source de pulsation de rayonnement que l’on appelle pulsar.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Evolution Stellaire : formation et évolution des étoiles

    Posté le 29 mai 2014

    Evolution_stellaire
    (Cliquez pour agrandir l’image) De bas en haut on va d’une protoétoile de faible masse à une protoétoile de masse de plus en plus importante.

    La vitesse d’évolution et le destin d’une étoile dépend de sa masse

    Tout commence avec un nuage de poussière et de gaz
    En raison de la pression exercée par la force gravitationnelle, La poussière et le gaz se compressent et s’échauffent pour créer une protoétoile. Selon sa taille, la protoétoile ne donne pas le même résultat.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Formation des Galaxies [vidéo]

    Posté le 19 mai 2014

    Simulation-Formation_galaxiesLes galaxies sont constituées d’étoiles, de gaz, de poussière et de matière noire maintenus ensemble par la force gravitationnelle. Leur apparence et composition sont le fruit de milliards d’années d’intéractions avec des groupes d’étoiles et d’autres galaxies.

    En utilisant des supercalculateurs, les scientifiques peuvent simuler la manière dont une galaxie a pu se former dans l’Univers primordial et se développer pour devenir ce que nous pouvons observer aujourd’hui.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Un hyper trou noir a peut-être donné naissance à notre Univers

    Posté le 18 septembre 2013

    Trou_noir-illustration

    Il est peut-être temps de dire au revoir au Big Bang. Des cosmologistes pensent que l’Univers s’est formé à partir de débris éjectés lorsqu’une étoile à 4 dimensions s’est effondrée en trou noir, un scénario qui expliquerait pourquoi le cosmos semble être uniforme dans toutes les directions.

    Le modèle standard du Big Bang nous dit que l’Univers a subi une expansion très rapide à partir d’un point infiniment dense, une singularité. Mais personne ne sait ce qui l’aurait déclenché.

    Il est difficile d’expliquer comment un Big Bang de ce type aurait laissé derrière lui un Univers ayant une température presque complètement uniforme, parce qu’il ne semble pas y avoir eu suffisamment de temps depuis la naissance du cosmos pour qu’il puisse avoir atteint une température d’équilibre.

    Pour la plupart des cosmologistes, l’explication la plus plausible est que, peu après le début des temps, une forme d’énergie inconnue a provoqué une inflation d’une vitesse supérieure à celle de la lumière. De cette manière, une petite portion de l’Univers ayant une température à peu près uniforme se serait étendue en ce vaste cosmos que nous voyons aujourd’hui.

    Mais le Big Bang était si chaotique qu’il n’est pas certain que cette portion uniforme ait existée, explique Niayesh Afshordi, astrophysicien au Perimeter Institute for Theoretical Physics à Waterloo (Canada).

    Lire la suite de cette entrée »