Nullius In Verba
  • Superbe vidéo de la mission chinoise Chang’e 3

    Posté le 18 décembre 2013

    Change3-LuneDans cette vidéo accompagnée d’une musique grandiose vous pouvez voir l’atterrissage, le déploiement du rover, les photos mutuelles que se sont prises le rover et l’atterrisseur, et ensuite un dézoom qui permet de bien voir à quel endroit de la Lune se trouve Chang’e 3.

    Pour plus d’informations sur la mission Chang’e 3, vous pouvez consulter cet article : Succès complet pour la mission lunaire chinoise Chang’e 3

    Via The Planetary Society

  • Succès complet pour la mission lunaire chinoise Chang’e 3

    Posté le 16 décembre 2013

    Change3-Yutu_roverChang’e-3 est entrée dans l’orbite lunaire le 6 décembre sous le regard vigilant de la station de contrôle de Kourou (ESA) via son antenne de 15 mètres de diamètre.

    Le 14 décembre, à 14h11 heure française, l’atterrisseur s’est posé sur la surface de la Lune dans un endroit appelé Sinus Iridum (Baie des arcs-en-ciel).
    [Mise à jour 17/12 – 2h03 : Les médias locaux ont déclaré que Chang’e 3 avait bien atterri sur Sinus Iridum mais les scientifiques chinois ont depuis confirmé que l’atterrissage avait eu lieu légèrement plus à l’Est, dans la partie Nord de Mare Imbrium (Mer des pluies)]

    L’agence spatiale européenne (ESA) a assisté la Chine pour sa mission lunaire. A peine 64 minutes après le lancement du 1er décembre, la station de Kourou a commencé l’acquisition de signal provenant de Chang’e-3. Deux jours plus tard, la station relayait les données entre la mission et le Beijing Aerospace Command and Control Centre. Entre le 4 et le 7 décembre, la station a suivi Chang’e-3 pour une durée d’environ 12 heures par jour. Cette assistance de l’ESA a été coordonnée par le centre de contrôle ESTRACK à Darmstadt (Allemagne).

    Lors de la descente, c’est une antenne de 35 mètres de diamètre située à New Norcia (Australie) qui s’est ajoutée à celle de Kourou.

    L’atterrisseur a été commandé via 2 stations situées à Kashi (Ouest de la Chine) et à Jiamusi (Nord-Est de la Chine). Les opérations du rover (appelé Yutu) sur la Lune sont commandées par ces mêmes stations.

    Change3-Alunissage

    Lire la suite de cette entrée »

  • La Chine est en route vers la Lune

    Posté le 2 décembre 2013

    Chine-Change3_roverLa fusée « Longue Marche », qui embarquait la sonde lunaire Chang’e-3, a décollé de la base de Xichang (province du Sichuan) le 1er décembre à 18h30 heure française. Elle embarque un module de descente lunaire ainsi qu’un rover appelé Yutu (Lapin de Jade).

    Le nom du rover a été choisi par 3,4 millions de personnes via un vote en ligne. Il vient d’un mythe chinois à propos d’un lapin vivant sur la Lune, l’animal de compagnie de Chang’e, la déesse de la Lune.

    C’est l’agence spatiale européenne (ESA) qui est chargée de recevoir les signaux et d’envoyer des commandes pour le compte de l’agence spatiale chinoise jusqu’à l’entrée en orbite lunaire le 6 décembre et l’atterrissage sur la surface lunaire prévu le 14 décembre.

    Cette mission serait destinée à tester des technologies avant d’envoyer des astronautes chinois sur la Lune.

    Source : BBC / ESA

  • Un petit astéroïde passera cette nuit entre la Terre et la Lune

    Posté le 18 septembre 2013

    Asteroide-2013-RZ53

    L’astéroïde 2013 RZ53 (environ 2 mètres de diamètre) va passer à 243 000 km de la Terre, environ 65% de la distance Terre-Lune. (La Lune est actuellement à 371 954 km de la Terre).

    Il a été découvert le 13 septembre par des astronomes de l’Université d’Arizona (Mount Lemmon Survey) et doit « frôler » la Terre aujourd’hui, 18 septembre, à 6:20 p.m. EDT (0h20 le 19 septembre heure française).

    Lire la suite de cette entrée »

  • Pourquoi tout le monde devrait s’intéresser à l’exploration spatiale ?

    Posté le 13 septembre 2013

    Exploration_spatiale
    Depuis la nuit des temps, les êtres humains ont toujours été fascinés par les cieux. Après avoir exploré tout (ou presque) ce qu’il y avait à explorer sur notre planète, la suite logique était de se diriger vers l’Espace.

    Les êtres humains ont toujours eu la volonté d’explorer l’inconnu, découvrir de nouveaux mondes, repousser toutes les limites pour aller toujours plus loin. Les avancées réalisées en repoussant sans cesse ces limites ont apporté de nombreux bénéfices à nos sociétés.

    L’exploration spatiale permet de répondre à des questions fondamentales sur notre place dans l’Univers et sur l’histoire de notre système solaire. En relevant les défis liés à l’exploration spatiale nous améliorons nos connaissances, notre technologie, créons de nouvelles industries, et contribuons à créer un cadre paisible avec les autres nations.

    Lire la suite de cette entrée »