Nullius In Verba
  • Ce câble sous-marin peut transmettre 71 millions de vidéos HD simultanément

    Posté le 27 septembre 2017

    Connu sous le nom de Marea, ce câble sous-marin qui s’étend sur les 6600 km qui séparent Virginia beach (Etat de Virginie, Etats-Unis) et Bilbao (Espagne) a été mis en place dans le cadre d’une entreprise commune entre Microsoft, Facebook, et Telxius (entreprise d’infrastructure de télécommunication). Il entrera en opération en 2018.

    Ce câble, qui pèse environ 4649 tonnes, est apparemment le câble sous-marin le plus performant ayant jamais traversé l’Atlantique. Il peut transporter quelques 20 To de données par seconde (160 Tbits/s).

    Ce projet a nécessité de tracer un parcours ayant une profondeur moyenne de plus de 3 km avec des dangers allant de volcans actifs et de zones sismiques aux récifs coralliens. Le câble, d’environ 1,5 fois celui d’un tuyau d’arrosage, contient 8 paires de câbles de fibre optique entourés de cuivre, d’une couche de protection en plastique dur et d’un revêtement imperméable. Certaines portions plus proches du rivage sont enterrées pour protéger le cable du trafic maritime mais pour la majeure partie, le câble repose au fond de l’océan

    Lire la suite de cette entrée »

  • IBM démontre une technique cruciale au développement de l’informatique quantique

    Posté le 4 mai 2015

    IBM-informatique_quantique

    La nouvelle puce ultraconductrice réalisée par IBM représente une étape importante qui est nécessaire au développement de processeurs qui peuvent traiter l’information en utilisant ce qu’on appelle la bizarrerie quantique. Les ordinateurs quantiques permettront de réaliser des calculs extrêmement complexes qui prendraient des années aux plus puissants des supercalculateurs actuels.

    Cette nouvelle puce est la première à intégrer des qubits dans une grille (2×2).

    Un qubit en informatique quantique est l’équivalent du bit en informatique classique. C’est la plus petite unité d’information. Les chercheurs pensent que l’une des meilleures manières pour réaliser un ordinateur quantique serait de créer des grilles comportant des centaines ou des milliers de qubits qui fonctionneraient ensemble. Les circuits de la puce d’IBM sont composés de matériaux qui deviennent supraconducteurs lorsqu’ils sont refroidis à des températures extrêmement basses, proches du zéro absolu.

    La puce d’IBM contient la grille la plus basique possible : 4 qubits disposés en une grille de 2×2. Précédemment les chercheurs avaient seulement démontré le fonctionnement de qubits disposés en ligne. Contrairement aux bits conventionnels, les qubits peuvent se trouver dans un état de superposition dans lequel on a un 1 et un 0 en même temps. On a donc 3 états possibles (0, 1, et cet état de superposition) au lieu de 2 (0 et 1) pour l’informatique classique. Google, la NASA, Microsoft, IBM, et le gouvernement des Etats-Unis travaillent tous sur cette technologie.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Une souris multitouch chez Microsoft (prototype)

    Posté le 5 octobre 2009

    Des chercheurs du Applied Sciences Group de Microsoft et Microsoft Research on élaboré une souris multitouch dont ils présentent le prototype à la conférence « User Interface Software and Technology » qui se déroule cette semaine dans la ville de Victoria en Colombie Britannique (Canada).

    La vidéo ci-dessous montre les possibilités de cette souris très spéciale

    Via Techflash.com

    Mise à jour :
    En fait il ne s’agit pas d’une souris seulement, mais de 5 concepts de souris multitouch utilisant différentes technologies pour détecter les zones de contact.

    Apple projette également de sortir une nouvelle souris multitouch venant remplacer la Mighty Mouse. C’est ce qu’a révélé AppleInsider il y a quelques jours

    Dans cette vidéo les 5 concepts de souris sont présentés

    Via Dvice.com

  • La solution antivirus gratuite de Microsoft est arrivée

    Posté le 29 septembre 2009

    Microsoft Security Essentials

    Aujourd’hui, 29 septembre, Microsoft sort Security Essentials, sa suite de sécurité maison. En faisant cela, Microsoft se positionne en concurrence directe avec les éditeurs d’antivirus qui proposent des solutions gratuites comme AVG, Avast et autres.

    Microsoft Security Essential vous protégera des virus, des logiciels espions et des chevaux de Troie

    « Microsoft Security Essentials offre une protection en temps réel pour défendre votre ordinateur des virus, logiciels espions et autres logiciels malveillants » … « Vous pouvez facilement savoir si votre PC est sécurisé : lorsque le voyant est au vert, tout va bien. C’est aussi simple que cela » … « Microsoft Security Essentials fonctionne efficacement et silencieusement en arrière-plan pour vous laisser libre d’utiliser votre PC Windows comme vous le souhaitez : pas d’interruptions ni de temps d’attente prolongés »  (Microsoft)

    Télécharger gratuitement Security Essentials de Microsoft

    (fonctionne sur Windows XP SP2 ou supérieur, Windows Vista et Windows 7)

  • Pourquoi Asus a-t-il abandonné Linux sur EeePC ?

    Posté le 14 juillet 2009

    Asus Eee PC 701 / Eee PC 4G

    Dans un article intitulé « Microsoft a-t-il forcé Asus à abandonner Linux » (guardian.co.uk), l’auteur raconte que chaque fois qu’il allume son Eee PC Seashell sous Windows, il est assailli par tout un tas de choses dont il ne veut pas : Windows Live ceci, Norton cela, Phishing ceci, Works cela, les logiciels en période d’essai, les clés produits à saisir etc. Pour bien montrer que l’utilisation de Windows sur ces machines les a transformées en véritables usines à gaz. Le problème n’est pas l’Eee PC bien sûr mais le choix du système d’exploitation Windows XP.

    Le premier Eee PC de Asus (le 701 ou 4G) tournait sous Linux (Xandros) et tous les logiciels nécessaires étaient déjà installés (navigateur Web, messagerie instantanée, suite bureautique…), il était équipé d’une lecteur de cartes SDHC, et d’un support de stockage SSD. Son utilisation était extrêmement simple et il disposait d’une autonomie de 3h environ. Un des reproches qu’on pouvait lui faire est que la résolution de son écran était trop faible (800×480). La dernière gamme d’Eee PC (Seashell), propose des EeePC très beaux, qui possèdent des écrans plus grand, disposent d’une résolution supérieure, de 6 à 11h d’autonomie et sont  bien plus puissants. Des progrès matériels ont été faits, c’est certain. Mais tout comme pour les netbooks Windows qui ont succédé au premier Eee PC, la simplicité d’utilisation est passée à la trappe.  

    J’aurais également un reproche matériel à faire aux successeurs du premier Eee PC : pourquoi utiliser des disques durs comme support de stockage au lieu des SSD alors que ces derniers sont plus résistants aux chocs (important pour un netbook, je pense).

    Malgré le succès retentissant des premiers Eee PC sous Linux, pourquoi Asus a-t-il décidé de laisser tomber Linux (Xandros) ?
    – Est-ce que Microsoft aurait offert à Asus un package de licences Windows à un prix très intéressant à partir du moment où ils abandonneraient Linux ? 
    – Est-ce que Asus aurait cherché à mettre la pression à Microsoft dès le départ en offrant ses netbooks sous Linux pour les forcer à proposer une offre intéressante.
    – Certains affirment que Linux n’était pas à la hauteur et que les utilisateurs avaient des difficultés à connecter des périphériques comme les imprimantes.

    Quoi qu’il en soit, Asus, de fervant partisan de Linux s’est transformé en évangéliste de Windows.