Nullius In Verba
  • Le Mystère du Rayon du Proton Persiste

    Posté le 14 août 2016

    Proton-illustrationUne équipe de chercheurs répartis dans le monde entier a réitéré des expériences menées il y a plusieurs années. Ces expériences montraient que, lorsqu’un muon était en orbite autour d’un proton, son rayon n’était pas le même que lorsqu’il s’agissait d’un électron. Cette fois-ci les chercheurs ont utilisé un noyau de Deutérium et en sont arrivés à la même conclusion.

    Depuis un certain temps les scientifiques calculaient le rayon d’un proton (0.88 ± 0.01 femtomètres) en utilisant la charge de l’électron qui orbite autour de son noyau. Mais en améliorant la précision des mesures, en utilisant des muons chargés négativement (qui orbitent plus près du noyau), des chercheurs du Max Planck Institute ont découvert en 2010 que le noyau avait un rayon différent que celui qui était considéré comme sa valeur officielle.

    Cela a estomaqué les physiciens parce que cela signifie qu’il y a une erreur qui se cache quelque part dans le Modèle Standard. Depuis ces 6 dernières années les chercheurs ont proposé plusieurs théories qui pourraient résoudre cette énigme, dont la plupart tentaient de préserver le Modèle Standard, mais leurs efforts ont été vains. Le mystère persiste.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Découverte de 5 nouveaux isotopes d’éléments lourds

    Posté le 27 octobre 2015

    Isotopes_Elements_lourds

    Des scientifiques du Lawrence Livermore National Laboratory, en collaboration avec d’autres chercheurs internationaux, ont découvert 5 nouveaux noyaux atomiques qui vont s’ajouter au tableau des nucléides.

    L’étude menée cet automne se concentre sur le développement de nouvelles méthodes de synthèse d’éléments superlourds. Les noyaux exotiques qui viennent d’être découverts sont des isotopes des éléments lourds Berkelium, Neptunium, Uranium, et 2 isotopes de l’Americium.

    Chaque élément chimique se présente sous la forme de différents isotopes. Ces isotopes se distinguent les uns des autres par le nombre de neutrons de leur noyau, et donc par leur masse. Les isotopes nouvellement découvertes ont moins de neutrons et sont plus légers que les isotopes déjà connus de ces éléments.

    A ce jour, le tableau périodique des éléments comprend plus de 3000 isotopes de 114 éléments chimiques confirmés. Selon les estimations, plus de 4000 isotopes additionnels, non encore découverts, devraient exister. En raison de leur faible nombre de neutrons, leur structure est très exotique et donc intéressante pour le développement de modèles théoriques décrivant les noyaux atomiques.

    Lire la suite de cette entrée »

  • Les protons et antiprotons semblent être de véritables images miroir

    Posté le 16 août 2015

    Piege_de_Penning

    Lors d’un test rigoureux concernant une propriété fondamentale du modèle standard de la physique des particules (la symétrie CPT), des chercheurs de la collaboration BASE du CERN (dirigée par RIKEN) ont effectué les mesures les plus précises du rapport charge-masse des protons et de leur homologues d’antimatière, les antiprotons.

    Leurs travaux, publiés dans la revue Nature, ont été réalisés en utilisant l’Antiproton Decelerator du CERN, un dispositif qui fournit des antiprotons de basse énergie pour les expériences sur l’antimatière.

    L’invariance CPT, que cette expérience visait à tester, signifie qu’un système reste inchangé si 3 propriétés fondamentales sont inversées : C (la charge), qui distingue la matière de l’antimatière, P (la parité), qui est une rotation à 180° dans l’Espace, et T (le temps). C’est un principe central du Modèle Standard qui implique que les particules d’antimatière doivent être des images miroir parfaites de la matière, avec seulement une inversion des charges.

    Cette recherche aide à comprendre pourquoi nous vivons dans un Univers qui n’a pratiquement pas d’antimatière, malgré le fait que le Big Bang aurait dû mener à la création des 2 en quantité égales. Si des violations de CPT avaient été trouvées cela signifierait que la matière et l’antimatière pourraient avoir des propriété différentes (comme par exemple des antiprotons qui se désintègreraient plus rapidement que les protons). Mais les résultats indiquent que les rapports charge/masse sont les mêmes.

    Lire la suite de cette entrée »

  • LHC Saison 2 – Accrochez vos ceintures

    Posté le 2 juin 2015

    CERN-LHC

    C’est demain, mercredi 3 juin, que le LHC redémarre réellement.

    Après 2 ans d’interruption, le plus grand accélérateur de particules du monde va pouvoir enfin recommencer à explorer les frontières de la physique à une énergie jamais vue auparavant : 13 TeV à comparer aux 8 TeV atteints juste avant la longue période de maintenance.

    Cette énergie de 13 TeV est obtenue grâce à la collision de 2 faisceaux de protons propulsés à 6,5 TeV chacun.

    Ci-après, un récapitulatif des principales étapes qui ont mené au redémarrage complet du LHC

    Lire la suite de cette entrée »

  • Fonctionnement du LHC

    Posté le 4 octobre 2014

    LHC-CERN-carteAu cours de la première année du lancement de mon blog (2009), j’avais partagé une explication du fonctionnement du LHC basée sur une vidéo du CERN appelée “Bottle to Bang” (de la bouteille jusqu’au Bang) et sous titrée en français.

    La vidéo ci-dessous, beaucoup plus récente, vous permet également de suivre le chemin emprunté par les protons, de la bouteille d’hydrogène jusqu’à leur collision dans un des détecteurs du LHC. La différence avec la précédente vidéo est que celle-ci est plus moderne, bien mieux réalisée et comporte plus de détails techniques, ce qui la rend assez impressionnante.

    — Mise à jour 14/05/2017 —
    La vidéo ayant disparue, en voici une encore plus récente intitulée « LHC animation: The path of the protons » et publiée le 2 juin 2015