Le premier hyperlivre

Hyperlivre de Jacques AttaliSorti aujourd’hui même (10 septembre 2009), « Le sens des choses » est le dernier livre de Jacques Attali, édité aux Editions Robert Laffont, écrit en collaboration avec Stéphanie Bonvicini et avec la participation de 32 autres auteurs.

Cet « hyperlivre » est un livre d’un nouveau genre car il sert de passerelle entre le livre papier et le Web en remplaçant les classiques notes de bas de page par des codes barres 2D (flashcode) qui donnent accès au contenu multimédia supplémentaire disponible sur le site Web de Orange. Ces codes barres pourront être lus avec un périphérique mobile équipé d’un appareil photo et d’un logiciel qui reconnait les flashcodes. Au Japon ce type de code barre 2D est très répandu (technologie QR code) et utilisé sur des magazines, des prospectus, des emballages de produits etc. Le problème avec le flashcode est que peu de mobiles sont capables de le lire (26% des mobiles du marché d’après Orange).

Voici la description qui est faite de ce livre sur le site des ressources multimédias du livre de Orange :

« L’hyperlivre est le premier service numérique de lecture augmentée, dont la télécommande est l’ouvrage papier. Les nouvelles technologies se mettent au service du livre, en l’enrichissant de sons, de vidéos, d’interactivité, d’actualisations, accessibles depuis le papier grâce au mobile et à l’internet. »

Le contenu Web supplémentaire est gratuit mais pourrait devenir payant à l’avenir. Mais est-ce vraiment une bonne idée de vouloir faire payer ce contenu ? Le Web n’est-il pas un espace de gratuité ?

A débattre…

Site officiel de l’hyperlivre
Acheter l’Hyperlivre

Laisser un commentaire