Le cerveau fonctionne comme internet

Une nouvelle technique permettant de suivre les signaux de petites régions du cerveau a révélé des connexions entre des régions associées au stress, à la dépression et à l’appétit.

Cette recherche publiée dans la « Proceedings of the National Academy of Sciences » pourrait mener à une cartographie complète du système nerveux.

Larry Swanson et Richard Thompson de l’Université de Californie du Sud (USC) à Los Angeles ont isolé une petite partie du cerveau d’un rat dans le noyau accumbens, région associée au plaisir, à l’addiction, au système de récompense et à l’effet placebo.

Contrairement à ce qu’on a cru pendant longtemps, le cerveau ne fonctionne pas comme une structure hiérarchique mais plutôt comme un réseau du même type qu’internet.

A l’aide de traceurs, les chercheurs ont pu identifier des boucles d’interaction entre différentes régions. On ne pensait pas que ces régions communiquaient ensemble.

L’utilisation de traceurs n’est pas quelque chose de nouveau. Ce qui est nouveau c’est l’injection de 2 traceurs sur le même point et en même temps : le premier traceur montre où vont les signaux et l’autre, d’où ils viennent.

On soupçonnait une telle structure très fortement interconnectée depuis un certain temps mais elle n’a jamais été démontrée expérimentalement jusqu’à maintenant.

« Vous seriez vraiment stupéfié de voir à quel point la littérature en neurosciences expérimentales est dominé par la pensée d’un fonctionnement hiérarchique (Top down-bottom) qui remonte au XIXe siècle, particulièrement en neurologie » a déclaré le professeur Swanson à BBC News

Source : BBC News



3 commentaires sur “Le cerveau fonctionne comme internet”

  1. Ping : Les tweets qui mentionnent Le cerveau fonctionne comme internet @ Guy DOYEN -- Topsy.com

  2. Très intéressant, ça incite effectivement à une révision des connaissances les plus répandues dans les neurosciences!

    Ce blog m’a l’air très riche 😉

Laisser un commentaire