Le LHC entre dans une nouvelle phase pour créer des mini Big Bang

Le 4 novembre, les chercheurs du CERN ont arrêté d’accélérer des protons pour commencer à accélérer des ions de plomb. Les ions sont des atomes électriquement chargés.

L’énergie dégagée par la collision de ces ions de plomb va créer de véritables Big Bang miniatures qui permettront l’observation de ce qu’on appelle un plasma quarks-gluons.

Le collisionneur RHIC du National Labs de Brookhaven avait tenté ce genre d’expérience en accélérant des ions d’or. On avait atteint la température de 4 billions de degrés Kelvin (250 000 fois plus chaud que le centre du Soleil). Les mini Big Bang du LHC devraient être encore plus chauds.

Un telle température fait fondre le noyau des atomes, ce qui libère les particules qui le composent.

Via POPSCI / Crédit photo : CERN



Laisser un commentaire